Bistro Bar Blog

samedi 17 juin 2017

D'époustouflantes sculptures en sable

Après l'inquiétante chapelle de Sansevero, passons à un sujet plus léger, si je puis dire, approprié aux vacances d'été qui approchent. Des idées pour vos enfants sur la plage ?

Les époustouflantes sculptures en sable de Toshihiko Hosaka


Hosaka a gagné le premier prix au récent concours de Taïwan avec sa sculpture en sable de l'escrimeur légendaire, Miyamoto Musashi.
Oddity Central

Traduit par Hélios

En regardant les sculptures incroyablement détaillées de Toshihiko Hosaka, on a peine à croire qu'elles sont en sable fin et non en une sorte d'argile. Mais il n'utilise que du sable, son talent et ses 20 ans d'expérience.



Hosaka, âgé aujourd'hui de 43 ans, fait des sculptures de sable depuis qu'il va à l'école et il perfectionne son talent depuis 20 ans. Il peut aujourd'hui créer des chef-d’œuvres grandeur nature sans moule ni colle, avec simplement du sable et quelques outils de sculpteur en métal.

Les outils

Il passe des heures, parfois même plusieurs jours à sculpter des monticules de sable mouillé, mais le résultat est toujours saisissant.



Il est vraiment dommage que l'art du sable soit éphémère, mais pour conserver un peu plus longtemps ses belles créations, le talentueux artiste Japonais les vaporise avec une substance spéciale qui durcit la surface du sable, le protégeant ainsi pendant quelques jours du soleil, du vent ou de la pluie qui les endommageraient. Il a même collaboré dans le passé avec une société pour créer un "vaporisateur spécial art du sable" écologique.

Hosaka pose devant son "tyrannosaure" dans la préfecture de Chiba (2016)
"Kraken", Taïwan (2016)



"Le diseur de bonne aventure", Shangaï (2016)
"Godzilla", Shinjuku, Japon (2015)


"Alice", préfecture d'Akita (2016)
"Asura", préfecture d'Akita (2015)

Toshihiko Hosaka est aujourd'hui reconnu comme l'un des plus talentueux artistes au monde dans l'art du sable. Il a participé à de nombreuses compétitions un peu partout, et en a gagné plusieurs. Son dernier succès a été au Fulong International Sand Art Festival à Taïwan, où il a reçu le premier prix pour une magnifique sculpture du légendaire escrimeur japonais Miyamoto Musashi.

2 commentaires:

  1. Quelle patience ! Et quelle maîtrise de l'espace !
    BRAVO...

    RépondreSupprimer
  2. Que c'est beau ...quel talent il a ce Monsieur,

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.