Bistro Bar Blog

mercredi 4 janvier 2017

Elvis Aron Presley, projet des services secrets (1/3)


Miles Mathis (2006)

La vie du "King" version Miles Mathis. Comme beaucoup d'autres artistes à la carrière très médiatisée, Presley est le produit d'un projet conduit dès son enfance. 



La longueur de l'article m'a obligée à laisser de côté certaines digressions, mais j'ai ajouté quelques photos.




Elvis Aron Presley, projet des services secrets




Par Miles Mathis (15 décembre 2015)

Traduit par Hélios

Comme d'habitude, ce n'est que mon opinion, résultat de ma recherche personnelle.

J'imagine que cet article ne va pas être très populaire. Après tout, la plupart des gens aiment Elvis – tout du moins l'Elvis des débuts. Pour mieux faire passer la pilule, sachez que moi aussi j'apprécie Elvis. Ce que je vais vous révéler n'a rien à voir avec son talent. Il en avait. C'était un gars séduisant avec une belle voix et beaucoup de charisme. C'est pourquoi on l'a choisi. Pour cela et pour d'autres raisons.

Pour démarrer, nous allons de nouveau parcourir la page Wikipédia  [celle en anglais, bien entendu] à la recherche de signaux d'alarme. Je vais vous montrer comment lire ces points-clé et comment les relier à d'autres informations plus importantes. La première chose qu'on lit est qu'Elvis avait un frère jumeau qui est mort à la naissance mais on ne nous dit pas toute la vérité. On doit donc garder ça sous le coude pour l'instant. On m'écrit souvent pour me demander si les espions se servent du clonage et cette question est en rapport avec notre affaire. Je répondrai brièvement qu'ils n'en ont pas besoin car la nature le fait déjà. Les services du Renseignement recherchent des vrais jumeaux qui sont en quelque sorte déjà des clones. Le truc sympa avec les jumeaux, c'est qu'ils peuvent se trouver à deux endroits à la fois. Et si vous en perdez un, vous en avez un autre de rechange.

Le signal d'alarme suivant est la mère d'Elvis, Gladys Love Smith. On apprend que l'arrière-grand-mère de Gladys a pu être une Cherokee, mais c'est une fausse piste. En réalité elle était juive. Gladys était elle-même juive, même s'il semble qu'elle ne pratiquait pas en raison de la désapprobation de son mari. Elvis savait pourtant qu'elle était juive et se considérait lui aussi comme juif (sachant qu'on est juif par sa mère). Une étoile de David figurait sur la pierre tombale originelle (remplacée depuis) de Gladys.

Elvis a été membre à vie de la communauté juive de Memphis. Il portait toujours un pendentif haï qu'on peut voir sur la photo ci-dessus. Haï signifie "vie" en hébreu et désigne l'émanation divine la plus proche du plan terrestre. En grandissant, Elvis est devenu chef de la mafia de Memphis, un groupe de garçons connu pour ses fanfaronnades. On trouvait aussi dans ce groupe George Klein, Marty Lacker, Larry Geller et Alan Fortas – tous juifs. Alan Fortas était le neveu d'un juge de la Cour Suprême, donc raconter qu'Elvis était pauvre et n'avait pas de relations est encore faux. Ses amis n'étaient pas seulement juifs, ils étaient des Juifs en vue.



(…) À huit ans, Elvis était déjà en apprentissage avec Mississippi Slim [note d'Hélios : tout ce passage ne figure pas sur le wiki français], chanteur de country et animateur de la station de radio WELO de Tupelo [ville de naissance d'Elvis]. Elvis avait 8 ans en 1943 [il est né le 8 janvier 1935], en pleine guerre mondiale. Mississippi Slim en avait vingt à l'époque. Pourquoi n'était-il pas enrôlé ? Né en 1923, il aurait dû être l'un des premiers appelé car il ne faisait pas d'études et n'était pas chargé de famille. Pour y répondre, posons-nous d'autres questions sur Elvis. On nous dit que Slim a fait travailler Elvis très jeune et l'a fait venir à la station de radio quand il avait 12 ans. On s'attendrait donc à ce qu'Elvis soit reconnu comme une sorte de prodige musical, d'accord ? Non, pas selon l'histoire officielle. Slim aurait parlé d'Elvis comme "du p'tit gars qui ne sait pas garder le tempo". Et selon James, le jeune frère de Slim, Elvis "écoutait attentivement mais ne donnait pas l'impression d'apprendre, tout du moins pas vite". Il est admis aussi qu'Elvis n'a jamais appris à lire la musique. Jamais. Selon son propre récit, il a été recalé en musique au collège. Si Elvis était donc un pauvre plouc sans talent musical particulier, comment a-t-il pu mériter une telle attention ? Ça ne tient pas debout. Pour répondre, regardons qui s'occupait de WELO à l'époque. On nous dit qu'Ernest Bowen a géré la station pendant longtemps, mais il n'y fut que plus tard. Il est cependant intéressant de découvrir que Bowen avait des liens avec la Navy. Pendant la guerre, c'est Charlie Boren qui gérait la station. C'est un nom juif courant, un raccourci de Borenstein.


C'est Charlie Boren au milieu, ressemblant étrangement à un asiatique. Elvis est supposé se trouver à l'extrême droite. Quoi, le petit gars avec des lunettes, des bretelles et une cravate ? A-t-il selon vous une quelconque ressemblance avec Elvis ? Sommes-nous supposés croire que des petits péquenauds s'habillent comme des fils de comptables ? Allons, ce n'est pas Elvis, même pas de près. C'est encore une blague. Vous pourriez aussi bien me dire qu'Elvis est la petite fille avec des anglaises. Voilà à quoi ressemblait Elvis quand il était jeune garçon :

On reconnaît immédiatement ces yeux et ces lèvres ainsi que le nez légèrement aplati. Vous direz, "Bon, c'est peut-être le petit garçon blond à l'autre extrémité. Ils veulent peut-être dire 'leur droite à eux' et non 'votre droite'". J'en doute, parce que ça se passait en 1945, quand Elvis avait 10 ans. Ce garçon à l'extrême gauche n'a pas 10 ans. Il en paraît 8. Et bien qu'Elvis avait des cheveux plus clairs quand il était enfant, il n'était pas aussi blond à 10 ans. La forme du visage ne correspond pas non plus, pas plus que les oreilles.

C'est Boren avec Elvis en 1956. Boren me fait vraiment penser à un Juif.

Dans les débuts de WELO il y avait aussi Archie Mackey. Le nom de jeune fille de sa mère était Dickman, qui est un nom juif commun, raccourci de Dickmann, signifiant "gros homme". Ce qui me fait dire que Mississippi Slim était aussi un Juif. Son nom était Ausborn qui peut être juif. Il semble donc que la station de radio était une production juive, ce qui expliquerait pourquoi Elvis s'est trouvé là tout jeune malgré son absence de talent. Cela me fait dire aussi que Mississippi Slim n'était pas à l'armée parce que le Renseignement l'utilisait pour un projet intérieur. Ce projet, c'était Elvis. Il a été choisi dès le berceau, premièrement parce qu'il est né Juif et deuxièmement parce qu'il avait un frère jumeau. Le fait qu'il devienne un homme séduisant et un chanteur expressif a compté plus tard. Certains sont choisis, très peu réussissent ainsi.

Adolescent, Elvis travailla l'été et les weekend comme ouvreur dans le cinéma Loew de Memphis. C'était bien sûr une chaîne de cinémas appartenant à Marcus Loew, un magnat milliardaire juif. Il a créé aussi la MGM, la Metro-Goldwyn-Meyer. Loew était le partenaire en affaire d'Adolph Zukor, un autre magnat juif, celui qui lança Paramount Pictures. Notez le prénom Adolph, qu'on n'aurait pas imaginé appartenir à un Juif. Ce fait sera important dans un article à venir.

La photo ci-dessus s'intitule Elvis avec ses parents, 1956. On le décrit généralement d'une taille de 1,82 m. Sommes-nous supposés croire que Gladys, sa mère, mesurait 1,84 m ?

Elvis ne mesurait sûrement pas 1,82 m.

Je pense qu'il mesurait 1,72 m ou 1,74 m. Cela n'a pas vraiment d'importance, mais montre juste qu'on nous raconte tout le temps des salades. Mesure-t-il vraiment 1mètre 82 ici ? Non.

(...)
Cela se passait à l'époque où B.B. King a rencontré Elvis à Memphis. King nous dit qu'il connaissait Elvis avant qu'il ne devienne célèbre. C'est un signal d'alarme, que la plupart des gens ne verront pas. Comme Elvis, King fut "découvert" par Sam Phillips. Nous reviendrons à ce dernier dans un moment. Mais souvenez-vous des phrases étranges dans une chanson des Beatles, Dig It,
Comme le FBI et la CIA, et la BBC, B.B. King et Doris Day, Matt Busby.
Hum. Qu'ont toutes ces choses en commun ? Eh bien, les trois premières s'expliquent toutes seules. Doris Day a été révélée dans mon article sur Sharon Tate, où nous avons vu que son fils Terry Melcher était mouillé jusqu'au cou dans ce gigantesque canular. C'était aussi une Juive, s'appelant au départ Doris Kappelhoff. Laissons Matt Busby de côté pour l'instant, mais gardons-le comme indice. Ce qui nous laisse B.B. King. Je ne vous dis pas que B.B. King n'était pas un grand guitariste, je dis juste que c'était aussi un indic' de la CIA. Un indice en faveur de cette idée est que deux de ses filles ont parlé de meurtre après sa mort récente [mai 2015]. Pourquoi aurait-on besoin d'assassiner King à 89 ans ? Je suggère qu'il souffrait d'Alzheimer ou d'un autre type de démence et avait commencé à parler de projets classifiés, dont celui de Martin Luther King peut-être. Il fallait le réduire au silence pour lui éviter de vendre la mèche. Ses anciens associés lui ont fait prendre de dangereuses drogues. C'est ce que disent ses filles.

"Mais même si c'est vrai, comment les Beatles savaient-ils ?" va-t-on me demander. Pour ceux qui ne l'ont pas déjà fait, allez lire mon article sur John Lennon, qui répond entièrement à cette question. Les Beatles étaient un projet des services secrets britanniques mené par BSC [British Security Coordination, organisation secrète mise en place à New York en 1940 par les services secrets britanniques] et le sergent John Pepper. C'est de là qu'ils ont pris le nom Pepper : c'est un gars qui a vraiment existé. Chaque personnage de la couverture du disque Sgt Pepper est un agent célèbre. La BSC était le bras américain du MI6 et c'est admis maintenant. De même que BSC sortait du Centre Rockefeller, avec le Bureau de Contrôle des Passeports britannique comme couverture.

On nous dit qu'à l'âge de 18 ans, Elvis débarque tout d'un coup chez Sun Records et demande un enregistrement. Ça ne fonctionne pas ainsi. Sun Records n'était pas ouvert au public fin 1953. Phillips avait démarré Memphis Recording Service presque quatre ans auparavant et fin 1953 il travaillait avec des dizaines de chanteurs. On ne rentre pas simplement dans un studio pour se payer une heure d'enregistrement avec l'espoir d'être découvert. Cette anecdote est là pour vous faire penser qu'Elvis a choisi Sun Records plutôt que l'inverse. Comme nous l'avons vu, Elvis a été mis très tôt en condition dès l'époque où il résidait à Tupelo jusqu'à cette période à Memphis. Et il n'a pas débarqué accidentellement chez Sam Phillips, le propriétaire de Sun Records.

La bio et la généalogie de Samuel Cornelius Phillips ont été expurgées. Selon les sources officielles, son père et sa mère ne sont pas connus, moins que d'autres parents éloignés. C'est un signal d'alarme. Il existe pourtant quelques gros indices qui nous sautent à la figure. Premièrement, Philips Records aux Pays-Bas est l'un des plus importants labels d'enregistrement au monde. C'était une filiale de Philips Electronics. Les deux furent fondés au 19ème siècle par la famille Philips. Nous avons déjà vu ce nom, car l'oncle de Karl Marx était un Philips. Vous direz que les noms sont orthographiés différemment, avec celui de Sam Phillips s'écrivant avec deux "l". Mais ils font ces choses pour vous induire en erreur. Cela ne veut rien dire. "Bon, s'ils souhaitaient nous induire en erreur, pourquoi ne pas changer complètement de nom ? Pourquoi changer simplement une lettre ?" Parce qu'ils ne veulent pas changer complètement le nom. Ils aiment leur nom et le modifient le moins possible. Ils savent aussi que leur public ne fait pas attention et qu'il peut être facilement dupé. Ils ne prennent donc pas la peine de se dissimuler totalement. Ils savent qu'ils peuvent se cacher derrière une branche de saule, alors pourquoi s'embêter à planter un chêne géant ? Mais il y a un autre indice qui est le nom du milieu, Cornelius. C'est un nom néerlandais courant, bien qu'orthographié habituellement là-bas Corneliis ou Cornelis. C'est un nom souvent utilisé dans la famille Philips (de même que Samuel). En fait Gerard Philips, le fondateur de Philips Records, avait un neveu nommé Cornelis Philips. Le nom du fils de ce Cornelis Philips a été expurgé. Je suggère qu'il pourrait être ce même Samuel Cornelius Phillips qui a démarré Sun Records à Memphis. Il est également curieux que Cornelis Philips n'ait pas de date de naissance précise et on nous donne juste une fourchette entre 1875 et 1927. Samuel Cornelius Phillips est né en 1923.

L'enfance de Sam Phillips n'est presque pas documentée et ce qu'on y trouve est absurde. On nous dit que "l'homme qui inventa le rock n' roll" a grandi dans l'Alabama rural comme fils d'un métayer, à ramasser du coton dans les champs avec ses parents et des travailleurs noirs. D'accord.

(...) Voilà encore une bio ridicule et comme pour Mississippi Slim que nous avons vu plus haut, Phillips est né en 1923, ce qui lui faisait 18 ans en 1941. Pourquoi n'a-t-il pas été enrégimenté ? Il n'allait pas à l'école et n'était pas marié. Sa bio fait l'impasse là-dessus en faisant comme s'il n'y avait pas de guerre dans les années 40. On nous dit juste qu'il était DJ et technicien radio en Alabama. Je suggère que Sam Phillips était déjà agent du renseignement à l'époque, s'occupant de projets intérieurs. Ou qu'il faisait partie du Renseignement néerlandais.

Voici une photo de Sam Phillips (ci-dessus). Il me fait fortement penser à un hollandais. Pour voir ce que je veux dire, regardons une photo de Frans Cornelis, le PDG de la multinationale hollandaise Randstad.

Il a aussi un look typiquement néerlandais, avec un visage très carré et des yeux écartés. Voyez comme il ressemble à Sam Phillips, bien que vingt ans plus vieux ? Phillips paraissait aussi très néerlandais quand il était plus vieux et quand il portait la barbe :

Mais revenons à Elvis. Son premier succès à Memphis fut le remake de 1954 d'Arthur Crudup, That's All Right (Mama), qui devint populaire quand le DJ local Dewey Phillips le passa non-stop dans son émission radiophonique. Un autre Phillips. Ce Phillips était-il parent avec Sam ? On ne nous le dit pas. La bio de Dewey Phillips est encore plus tronquée que celle de Sam. On nous dit pourtant qu'il a combattu pendant la seconde guerre mondiale et qu'il a participé à la bataille de Hurtgen (Belgique). Voici une photo de lui :

La photo de droite est celle d'Anton Philips, l'un des fondateurs de Philips Records à Amsterdam. Vous voyez une ressemblance ? Moi oui. La forme du visage est presque identique. Dewey Phillips fait aussi néerlandais, bien que d'une manière certes différente de Sam Phillips. Sam et Dewey ne se ressemblent pas, mais les frères Philips, Anton et Gerard ne se ressemblaient pas non plus. Il est donc possible que Dewey appartenait à la même famille, simplement une branche différente. Dewey serait mort d'alcoolisme à 42 ans en 1968. C'est peu probable. Je pense personnellement que Dewey Phillips est né avant 1926. Je le dis parce qu'il faisait plus que 30 ans dans les photos avec Elvis au milieu des années 50. Il est supposé avoir 31 ans sur la photo ci-dessus. Il paraît au moins dix ans de plus. Il aurait dû avoir 52 ans en 1968, auquel cas une mort par alcoolisme serait plus crédible. Ou bien le projet était terminé et il était prêt à se retirer ou à passer à un autre projet. Bizarre quand même que Dewey soit mort à 42 ans, au même âge qu'Elvis.

Vous direz, "Si ces gars étaient vraiment de la famille Philips, pourquoi les rejetons d'une famille de milliardaire iraient se mêler de tels projets ? Parce que ces familles aiment garder un contact et les projets du Renseignement font partie des moyens à leur portée. Les fils les plus jeunes de ces familles n'ont souvent pas grand-chose à faire pour s'occuper de l'entreprise familiale, mais ils aiment rester actifs. Nous avons vu dans bien d'autres articles que les familles gouvernantes s'occupent volontiers dans le Renseignement. Ils ne le font pas pour l'argent, ces gens ont déjà tout l'argent du monde. Cela dit, ces projets ramènent souvent beaucoup d'argent, comme avec Elvis. Sun Records a gagné beaucoup d'argent même si j'ai abandonné l'idée que c'était le but premier de ce projet. Le but premier était d'emmener les US et la culture occidentale dans la direction désirée et la carrière d'Elvis en faisait partie. Comme cela fut fait ensuite avec Bob Dylan et les Beatles, la CIA a appuyé Elvis dans le cadre d'une révolution sexuelle longuement planifiée. Cette révolution qui a duré dix ans allait désintégrer la famille, séparer les sexes, faire voler la religion en éclat et déstabiliser la culture dans son ensemble en créant des nouveaux marchés de grande ampleur et autoriser de nouvelles formes de contrôle. C'était ce qu'on appelle aujourd'hui le Nouvel Ordre Mondial, mais il est instauré depuis deux siècles si ce n'est plus.

On peut voir leurs efforts bien plus tôt. Pensez aux Roaring Twenties [l'équivalent des Années Folles en France dans les années 20] où ils incitaient à la liberté sexuelle presque aussi fortement que dans les années 50 et 60. C'est pourquoi ils ont fait passer le 19ème amendement en 1920, qui donnait le droit de vote aux femmes. Vous pouvez être sûr que les hommes au Congrès n'ont pas cherché à promouvoir l'égalité ou la justice ou autre chose. Ils savaient que voter était déjà sans valeur et qu'ils pouvaient tricher à leur guise quand ils le voulaient, donc étendre le suffrage ne voulait rien dire. J'ai toujours été en faveur de l'égalité des droits et de la justice, ce n'est donc pas facile pour moi d'en parler. Mais étant donné ce que je sais maintenant, je ne vois aucune autre manière de l'expliquer.

(…) Pour être encore plus direct, donner le droit de vote aux femmes dans une réelle démocratie aurait dû les rendre plus actives et leur conférer plus de pouvoir. Mais comme notre démocratie était déjà morte en 1920, le vote n'a fait que les rendre plus tapageuses et plus illusionnées. Elles devinrent simplement aussi tapageuses et illusionnées que les hommes mais ce n'est sûrement pas cette sorte d'égalité qu'elles recherchaient.

(...) Elvis fut un nouveau rouage de ce long programme, une nouvelle piste de cirque. Comme le sport, le sexe et la musique ont détourné l'attention de sujets plus importants et Elvis a rejoint les deux derniers d'une brillante manière. Il plaisait aussi bien aux hommes qu'aux femmes, réjouissant les yeux et les oreilles des deux. À petites doses, de telles distractions sont inoffensives et même parfois salutaires. On nous dit qu'Elvis a aidé les hanches à s'assouplir dans les années 50 et c'est possible. La révolution sexuelle n'était pas toute mauvaise et je ne suis pas ici pour faire le rabat-joie. Juste le contraire. [Souvenez-vous, je peins des nus pour vivre.] Mais les distractions actuelles ne sont pas délivrées à petites doses inoffensives. Elles sont délivrées maintenant 24/24 et 7/7 à grosses gorgées et notre gorge est constamment assouplie pour permettre d'ingérer de plus grosses quantités. Et l'accélération vers notre pagaille actuelle a démarré après la seconde guerre mondiale. Ce n'était pas par accident. Ce fut planifié, grassement financé et du point de vue des gouvernants ce fut un succès foudroyant. Le riche puant est devenu progressivement encore plus puant et le puissant a gagné progressivement plus de pouvoir.

C'est la vérité. Même si vous pensez que les choses vont mal, ils ne le voient pas du même œil. Ils pensent que vous devriez vous étonner de ne pas être un vrai esclave qui gagne trois sous par jour, mange des insectes et reçoit des coups de fouet quotidiens. Ils sont fiers d'avoir accédé à un statut de millionnaire et de milliardaire bien que tant de gens désargentés meurent de faim dans les rues. Ils se voient honnêtement comme des bienfaiteurs et des progressistes. Je ne plaisante pas. Ils se voient comme des pharaons, mais en bien plus indulgents. Ils auraient pu vous faire charrier des pierres toute la journée et manger du sable mais vous avez de la chance. C'est ainsi qu'ils voient les choses. Vous avez juste de la chance que la dette sur votre carte de crédit leur rapporte plus que le transport de pierres.

Si vous ne me croyez pas, allez lire l'un des articles de Forbes sur les plus riches personnes dans le monde, qu'ils impriment maintenant tous les trois jours. Vous verrez non seulement que chaque semaine voit plus de milliardaires, vous verrez que les rédacteurs de Forbes vous vendent implicitement ce fait comme le produit extraordinaire d'une économie mondiale qui tourne bien. Oui, nous voyons la richesse s'empiler au sommet de la pyramide à un rythme accéléré durant une période de contraction économique générale mais au lieu de l'admettre comme un signe d'illégalité et d'un pillage criminel des trésors publics, ces magazines comme Forbes vous le vendent comme un grand succès du capitalisme. C'est le cas d'une certaine manière : c'est exactement pour cela qu'ont été créés le capitalisme et le Nouvel Ordre Mondial.

Mais revenons à Elvis. Vous pourriez pensiez qu'avoir fait le lien entre Sam Phillips et l'empire hollandais Philips est un peu exagéré, mais nous en avons d'autres indications en s'intéressant à l'agent d'Elvis, le colonel Tom Parker. On le sait depuis peu – car Parker le cachait fort bien – mais ce colonel était en réalité néerlandais. Les sites grand public admettent aujourd'hui que son vrai nom était Andreas Cornelis van Huijk. Notez le nom du milieu ! Il a vécu à Bréda et à Rotterdam jusqu'à ses vingt ans quand il s'est envolé pour les USA pour éviter peut-être d'être accusé de crime. On nous dit qu'il est entré aux US sans passeport ni carte d'identité correcte bien que la méthode employée ne soit pas claire. Il aurait fallu qu'il saute du bateau et nage sans se faire repérer. On a immédiatement après une autre histoire extravagante avec Parker qui s'engage dans l'armée.
Il s'enrôla dans l'armée des États-Unis en prenant le nom de "Tom Parker", celui de l'officier qui l'interrogea, pour dissimuler le fait qu'il était un immigrant clandestin.
Quoi ? Ainsi il a dit à l'officier Tom Parker qui l'interrogeait que son nom à lui était Tom Parker ? Comment est-ce possible ? Il est clair qu'on nous raconte encore des bobards ici. Le fil conducteur ? Eh bien, ils nous donnent l'indice nécessaire quand ils admettent que Parker était déjà allé aux US. Il y est venu brièvement à l'âge de 17 ans pour travailler dans un Chautauqua. [d'après le nom d'un lac dans l'état de New York près duquel ont démarré ces camps] Qu'était un Chautauqua ? C'était un camp éducatif pour adultes démarré en 1874 par le milliardaire Lewis Miller, qui avait créé cette institution.
Une assemblée Chautauqua apportait du divertissement et de la culture à toute la communauté, avec des orateurs, enseignants, musiciens, comédiens, pasteurs et des spécialistes de l'époque.
Avez-vous deviné ce qui se passait déjà vraiment avec ces Chautauquas ? Une dissémination de propagande. Les musiciens, artistes et comédiens faisaient diversion pendant que les orateurs, enseignants et spécialistes délivraient la pilule bleue. C'était comme une conférence TED de la première heure, mais avec des tentes et des ballons. En d'autres mots, les Chautauquas étaient les balbutiements des projets du Renseignement, dans la lignée de la théosophie mais pour une consommation plus large et plus facile. Rappelez-vous, la théosophie a surgi exactement à la même époque et était organisée et encouragée par les mêmes personnes – les très riches. Ces projets comme les Chautauquas se faisaient passer pour de la philanthropie et une partie de plaisir mais c'était en fait un moyen donné à la classe supérieure de contrôler la classe moyenne.

Donc voir Parker impliqué très tôt là-dedans est un énorme signal d'alarme. Cela signifie qu'il avait déjà été recruté par le Renseignement américain à un très jeune âge. Voici une photo du colonel Tom Parker :

Bigre, à qui ressemble-t-il ? À quelqu'un que nous avons déjà vu ?

Bien qu'il ait toujours été plus gros, le colonel Tom Parker a presque exactement les mêmes yeux et sourcils que Dewey Phillips. Il a le même nez et la même forme de visage qu'Anton Philips. La partie chauve de son crâne présente la même disposition que celles de Phillips et Philips. Ferait-il partie de cette famille ? J'admets que ce n'est pas concluant mais il est curieux qu'une fois encore la généalogie de Parker nous soit refusée. On ne dit rien de ses parents, encore moins de ses ancêtres. De plus, si ces gens n'ont rien à cacher, pourquoi Parker a-t-il dissimulé toute sa vie sa naissance hollandaise ? Pourquoi sa page Wikipédia passe son temps à nous fourvoyer avec des histoires absurdes sur son arrivée aux US et son engagement dans l'armée et tout le reste ?
Elvis et Parker (photo ajoutée)
À propos, demandons-nous comment il a eu ce grade de colonel. Cela ressemble à un gros signal d'alarme, sachant ce que nous avons appris des colonels dans mes articles sur Charles Manson, le Zodiac [meurtres en série à Houston en 1973] et la théosophie. Le fondateur de la théosophie, Henry Steel Olcott, était colonel. Le père de Sharon Tate était colonel dans le Renseignement. Et nous avons vu plusieurs colonels impliqués dans le canular du Zodiac, le père d'une des fausses victimes compris. Comme Parker n'aurait passé que deux ans dans l'armée, il n'avait pas le temps de devenir colonel. Il aurait déjà été content de se retrouver lieutenant. Pour expliquer son grade de colonel, on nous dit qu'en 1948, âgé alors de 39 ans, il reçut le grade de colonel dans la Milice fédérale de Louisiane par le gouverneur Jimmie Davis, en remerciement du travail de Parker pendant la campagne électorale de Davis. Cela fait penser à une nouvelle couverture, car Jimmie Davis est également un personnage louche. Bien que sa date de naissance soit donnée comme le 11 septembre, aucune documentation n'existe. Notez la date.

À suivre

2 commentaires:

  1. Arf l'affaire du Zodiac serait également du bidon ? J'ai vu et apprécié récemment le film sorti en 2009 mais j'avais une sensation bizzare à la lecture wiki de l'affaire, surtout sur la non découverte du tueur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oublierais-tu que ce sont les médias qui nous dictent la réalité du monde dans lequel nous vivons ? Wikipédia n'est que le reflet de ces manipulations, omissions, distortions, avec en plus quelques orientations dictées de plus haut. On le voit clairement pour certains sujets. Voilà pourquoi aussi il n'y a quasiment jamais d'articles sur l'actualité sur ce blog...

      Supprimer

Les commentaires sont validés après acceptation. Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.