Bistro Bar Blog

mercredi 31 août 2016

L'humour d'un photographe

René Maltête (1930-2000) est un photographe français réputé dont la particularité était de fixer sur sa pellicule des scènes insolites et humoristiques.

Les photos à suivre ont été faites dans les années 40 et 50, principalement à Paris.

Source






samedi 27 août 2016

Histoire d'eau et histoire d'os


D'autres réflexions frappées du bon sens dans la dernière newsletter du magazine Néosanté.

Je rappelle que je publierai des extraits du numéro de septembre consacrés aux trouvailles du Dr Ceulemans au sujet du cancer, comme annoncé sur le BBB.



Histoire d’eau et histoire d’os


Histoire d’os d’abord : comme je le signalais en introduction de son article sur les aliments propices à la réparation osseuse (Néosanté N° 58 de juillet/août), notre chroniqueur nutrition Yves Patte s’est récemment brisé le métatarse en faisant une lourde chute de plusieurs mètres. C’est précisément pour aider son pied cassé à se guérir plus vite que notre collaborateur s’est intéressé aux nutriments amis des os. Ce que je ne savais pas, c’est que notre « paléonutritionniste » allait appliquer à la lettre le « modèle paléo » qui lui est cher, à savoir se mettre dans la peau d’un homme préhistorique et faire totalement confiance à la nature pour réparer sa fracture. Selon les médecins urgentistes, Yves aurait dû être opéré, immobilisé 6 semaines dans un plâtre, puis suivre une longue rééducation en kinésithérapie. Il n’a rien fait de tout ça ! Il s’est contenté d’appliquer de l’argile, de consommer de la consoude (lire ICI pour ses vertus) et de reprendre prudemment ses activités d’animateur d’une salle de Crossfit en se fiant à ses sensations. Aujourd’hui, moins de 3 mois après l’accident, il saute et il court en ne ressentant quasiment plus aucune douleur.

mardi 23 août 2016

La marche du monde (8 et fin)

Le dernier thème abordé concernera la guerre sous toutes ses formes.


On dit que l'adaptation est un signe d'intelligence. Mais est-on intelligent lorsqu'on se conforme à ce qu'un ennemi nous oblige à faire ?

S'adapter avec intelligence à une civilisation anti-naturelle, ce serait y faire face sans s'y conformer, et œuvrer à la détruire de l'intérieur.

Cette intelligence n'habite pas les masses, car elle procède d'une révolte fondamentale, un élitisme d'un genre aristocratique nouveau. C'est une attitude élitiste car elle ne concerne que le petit nombre et elle est aristocratique parce qu'elle va à contre-courant.

Nous ne voulons pas nous laisser entrainer par les masses qui s'adapteront jusqu'à devenir des robots humanoïdes – ce qui est déjà un fait général.

vendredi 19 août 2016

Photos du mois d'août

Tout d'abord, une petite devinette, saurez-vous trouver un chat sur ce tas de bois ?

Pour ceux qui n'auraient pas trouvé, la réponse se trouve à la fin de cet article.


D'autres photos de chats plus loin.

Voilà en quoi consistait un appareil de musculation en 1892, du solide, mais assez encombrant... Et la tenue a bien évolué aussi.

mardi 16 août 2016

La marche du monde (7)

Deuxième partie sur le thème de l'argent, extraits de la "lettre confidentielle".



Purification sociale par la suppression de l'argent



Une société peut être assainie si elle reprend le contrôle de son économie, mais elle ne peut être purifiée qu'en rejetant l'argent, en supprimant l'idée même de l'argent.

Ceci implique de se soustraire radicalement de l'Ordre Mondial et de sa Banque Anonyme, ce qui, dans notre contexte, semble une impossibilité. Couper le lien avec l'empire de l'argent n'est possible que dans un cadre politique où les règles ont changé, où une mutation de civilisation s'est opérée.

Une société ne peut se libérer de l'environnement financier qu'en changeant ses paramètres culturels, et en adoptant une vision spirituelle opposée au matérialisme.

Hélas, dans la progression du système actuel, l'argent liquide finira par disparaître, mais il sera remplacé par l'argent virtuel.

mardi 9 août 2016

La marche du monde (6)

La "lettre confidentielle", 6ème extrait et première partie sur le thème de L'ARGENT.


L'argent nous dépossède de notre énergie vitale



L'argent est le symbole de l'énergie dépensée par le travail. C'est de la sueur et du sang transformés en papier. L'humanité peine pour échanger la sueur de sa vitalité contre de l'argent. La sueur est le déchet organique de la dépense vitale. Une petite partie de l'argent revient aux hommes pour leur permettre de reprendre des forces afin de continuer la production. Une grande partie leur échappe et s'accumule dans les réserves bancaires des maîtres de l'argent.

Grâce au symbole de l'argent qu'ils ont érigé en dieu tout-puissant dans le monde, les maîtres de la finance ont pris le pouvoir sur l'humanité. Ils détournent l'énergie vitale et se l'approprient par le mécanisme économique et l'escroquerie bancaire.

L'homme n'est plus maître de sa force vitale puisqu'il doit travailler dans la crainte et sous la menace pour acheter l'argent qui lui permettra de survivre.

Beaucoup de considérations philosophiques ont été exprimées sur l'argent et l'exploitation, du point de vue libéral ou marxiste. Nous n'y accordons aucun intérêt. La vérité, c'est que l'argent est une invention qui permet de déposséder l'être de son énergie en le vampirisant.

Riches et pauvres sont attachés à la roue de l'argent et ne connaissent pas de répit, soucieux de la richesse ou de la misère jusqu'à la mort.

samedi 6 août 2016

Vidéos août

Je vous présente Eric, un perroquet voyou. D'habitude il apprécie les brocolis, mais pas cette fois :



D'autres facéties d'Eric ICI.

Norvège, 6 h du matin, un troupeau d'ovins part au pré... en se trompant de direction... jusqu'au rappel à l'ordre :




mardi 2 août 2016

La marche du monde (5)

Extrait n° 5 de la "lettre confidentielle".



La puissance magique des Écritures



La première chose à comprendre est que notre civilisation est fondée sur un détournement des écritures sacrées. Chaque civilisation s'instaure à partir d'une révélation transcendantale transmise par un envoyé divin : Hermès, Zoroastre, Orphée, Moïse, Krishna ou le Christ. La révélation initiale ne concerne qu'un petit groupe d'initiés qui peuvent seuls comprendre de quoi il retourne. Dans une civilisation traditionnelle, il s'établit donc deux courants : les initiés et les profanes. Il peut advenir que ceux qui savent aient un intérêt politique à dissimuler la vérité. Et , plus gravement, à la déformer en interdisant à quiconque de remonter jusqu'à la source.

C'est de cette manière frauduleuse que s'est installé le monothéisme qui est le pilier du cycle judéo-chrétien. L'idée du principe unique est une vérité transcendantale qui ne s'applique pas dans le monde de la multiplicité. Des lobbies occultes usurpent la parole divine à des fins égocentriques, en s'appuyant sur la magie que recèlent les grands mystères relatifs à la création du monde et de l'Homme.

Pour comprendre ce processus de dégradation, il faut savoir que la vérité est insaisissable pour l'Esprit humain. La science sacrée n'est pas faite pour les êtres qui transmigrent, dans le circuit du septième univers. Elle leur est inaccessible, et ils ne pourraient rien en faire. S'emparer des vérités supérieures pour les rabaisser au sens commun ne peut qu'entrainer la décadence irréversible d'une civilisation anti-traditionnelle.