Bistro Bar Blog

samedi 2 juillet 2016

Michael Jackson, l'éternel enfant du "Pays Imaginaire"



En évoquant le Pays Imaginaire, on pense à Peter Pan et au dessin animé de Disney. Mais c'est aussi le nom de la propriété (Neverland en anglais, je garderai ce nom dans la traduction), un ranch, où a vécu Michael Jackson de 1988 à 2005. Un lieu où se sont passées d'étranges et affreuses choses, dont Vigilant Citizen nous révèle quelques facettes.



La "gare" de Neverland

Le ranch de MJ, Neverland, était-il 
un site de programmation mentale ?

Par VC

Traduit par Hélios

Un rapport de police de 2003 récemment publié révèle que des photos de sexualité entre mineurs, de violence, de torture, de sacrifices d'animaux, de sadomasochisme et d'autres équipements inquiétants ont été découverts dans le ranch Neverland de Michael Jackson. Ce matériel (avec d'autres) suggère que le ranch servait de site de programmation mentale MKUltra.


Dans mes précédents articles sur Michael Jackson (dont un traduit par mes soins, voir ICI), j'expliquais la manière dont il était préparé depuis l'enfance à devenir une marionnette de l'élite. Ses "dresseurs" n'ont pas juste géré sa carrière professionnelle, mais sa vie toute entière. Il a été le produit d'un système corrompu et viant qui lui a apporté renommée et fortune tout en détruisant sa vie et son âme. La série sans fin de rapports bizarres consacrés à Jackson, aggravés par son apparence et son comportement déconcertants, ont amené le monde à le taxer, au mieux, de "tordu" ou, au pire, d'auteur de maltraitance sur enfants.


Le ranch Neverland est la manifestation matérielle de tout ce qu'était Jackson : créativité illimitée, innocence ostentatoire… et un côté caché, sombre, profondément perturbant. Un regard plus approfondi sur les objets extraits du ranch au fil des années (dans le cadre de ventes aux enchères et grâce aux investigations policières) livre un récit terrifiant sur ce qui se passait derrière ces murs.

Selon un rapport de police récemment publié, le ranch contenait un matériel choquant servant à préparer de "jeunes enfants à réduire leurs inhibitions". Ce qui a conduit les enquêteurs à déclarer que Jackson (et lui seul) attirait de jeunes enfants chez lui pour les agresser sexuellement.

En détaillant les objets découverts au ranch, on découvre pourtant bien plus que ce qui est insinué : il y avait une approche calculée et méthodique de la folie, parlant clairement d'une "programmation" d'enfants poussés à agir d'une manière spécifique. Ce procédé systématique, impliquant des traumas qui créent une dissociation est à la base du contrôle de l'esprit Monarque. Tout ce qui se trouve dans le ranch sent la "culture" de contrôle Monarque à plein nez, depuis le thème d'ensemble en passant par la déco et le matériel illégal de programmation. Pour résumer, le ranch Neverland était plus qu'un repaire d'horreur pour Michael Jackson : c'était un site de programmation détenu par l'élite. Michael Jackson n'était pas celui qui exécute les choses – il était programmé pour ne pas s'échapper de Neverland. Littéralement.

Neverland

Le logo du ranch consiste en un petit garçon portant une "grenouillère" (tenue de nuit de bébé) assis d'un air songeur sur une lune. Ou un enfant traumatisé après dissociation.


Le ranch Neverland a été nommé d'après l'île imaginaire du récit de Peter Pan – le garçon qui ne grandit jamais. Dès sa conception, le ranch a été construit sur un thème extrêmement significatif dans le monde du MK-Ultra. En fait, dans le contrôle de l'esprit Monarque, la "programmation Peter Pan" est le réel nom du scénario utilisé pour traumatiser et programmer des enfants. Par le trauma et la torture, il est dit que les victimes se dissocient en se rendant à Neverland, le monde merveilleux d'éternelle jeunesse.
La programmation Peter Pan est une programmation de type contrôle de l'esprit, par laquelle le programmeur/dresseur se sert du livre occulte Peter Pan, également connu comme Peter Pan ; ou le garçon qui ne grandira jamais, écrit par l'auteur écossais J.M. Barrie en tant que pièce en 1904 et roman en 1911, pour renforcer la programmation. Elle fait également partie de la programmation Monarque.
Durant la programmation, on dit aux victimes de s'échapper vers le Pays Imaginaire tout en induisant une dissociation de la réalité. Le Pays Imaginaire s'appelle ainsi parce qu'après y avoir mis une fois le pied, vous ne pouvez jamais le quitter.
Peter Pan fait référence au satyre Pan – dans la mythologie grecque, Pan est l'insatiable dieu d'Arcadie de la lubricité et de la magie qui séduit hommes et femmes avec sa flûte et sa lascivité, symbole de la libido, personnification de la procréation indisciplinée de la nature.
– Peter Pan Programming, The Talking Pot
À l'entrée du ranch on trouve une image représentant un petit garçon  regardant un satyre cornu, version miniature de Pan.

Pan était une importante divinité grecque. On a souvent représenté le dieu de la nature avec des cornes sur la tête et l'arrière-train d'un bouc. Pan est une divinité phallique et ses caractéristiques animales sont l'incarnation des pulsions charnelles et procréatrices des humains.

Les esclaves soumis à la programmation Peter Pan ont un alter qui "ne grandit jamais" et demeurent des enfants maltraités 'de bon gré'.
La mascotte/l'identifiant de la programmation Peter pan est un gant blanc ; le blanc est la couleur de la pureté et de l'innocence, car les enfants sont innocents et purs.
Le Capitaine Crochet, l'ennemi juré de Peter Pan dans l'histoire, porte un crochet au bras droit parce que le Crocodile Tic-Tac lui a mangé la main droite après que Peter l'ait coupée et jetée hors de son bateau.
Le Capitaine Crochet est le dresseur dans ce type de programmation et le gant représente sa main manquante/invisible – les 'mains invisibles' des programmeurs qui manipulent les esclaves Monarque.
Michael Jackson a été programmé avec un complexe Peter Pan, c'est pourquoi ses dresseurs ont construit le ranch Neverland pour l'y faire vivre. Il a été bloqué à un certain moment de l'enfance ; et Michael s'est rapproché de jeunes garçons, a joué avec eux et passé des 'soirées-pyjamas'. Dans sa tête, il était toujours un petit garçon, on ne voulait pas qu'il grandisse. Michael n'était pas pédophile, ces allégations ont été simplement fabriquées pour le traumatiser et rendre son contrôle plus facile quand sa programmation a perdu de son pouvoir et qu'il se rebellait contre son esclavage.
Ils lui ont injecté des hormones pendant sa pré-adolescence pour empêcher sa voix de muer. Il était castré chimiquement avec de la Cyproterone, une hormone anti-masculine, qui bloque la puberté et empêche la voix de mûrir. Elle évite aussi la pilosité du corps et bloque la croissance du larynx et affecte le système osseux ; elle donne une ossature frêle mais une cage thoracique importante. Une fois le traitement terminé, le sujet garde toute sa vie un larynx d'enfant dans un corps d'homme.
– Ibid.
Michael Jackson a été physiquement et mentalement transformé par le groupe de dresseurs qui a contrôlé sa carrière musicale, empoisonné sa vie personnelle et mis fin à sa vie quand il a manifesté des signes de rébellion. Le ranch Neverland a été la preuve dérangeante d'une programmation Peter Pan, scénario auquel Jackson a lui-même été soumis. Encore pire, le ranch a très probablement servi à programmer d'autres enfants innocents.

Cette photo d'un magazine français dit : "Neverland : Il a créé un paradis où les enfants vivent dans un éternel paradis". Ironique.

On trouve plusieurs dessins où Jackson mène un groupe d'enfants dans le ranch


Rempli de jouets, de jeux d'arcade et même d'une grande roue, le ranch Neverland semblait l'endroit le plus amusant sur Terre. C'était exactement le contraire.

Voici des objets trouvés dans la résidence de Jackson au cours des années.

La descente de police de 2003

En juin 2016, le site RadarOnline a publié le rapport de police intégral (à lire ICI, évidemment en anglais) du raid de 2003 au ranch Neverland. Les documents rassemblés par le département du tribunal du comté de Santa Barbara comprennent des photos de "sang, violence, sacrifice animal, torture d'enfant, nudité d'enfants et d'adultes, esclavage féminin et sadomasochisme".
Les descriptions d'objets dans le rapport se terminent souvent par cette phrase :
"D'après mes connaissances, ce type de matériel peut servir dans le cadre d'un procédé de "dressage" permettant à ceux qui agressent sexuellement les enfants de réduire les inhibitions des victimes désignées et de faciliter les abus sexuels sur les dites victimes".
Rapport du raid de police
Comme énoncé ci-dessus, le matériel découvert dans ce raid n'était pas simplement de nature libidineuse. Il évoquait une culture malade et tordue entourant les maltraitances. Certaines photos découvertes dans le ranch débordaient de symbolisme MK, prouvant qu'il y avait quelque chose de plus important que ce qui était évoqué aux infos.

La police a découvert divers livres montrant des enfants dans des postures perturbantes - souvent dans des "situations d'adultes".
Un mannequin avec deux têtes : un moyen parfait pour représenter un esclave MK avec un alter.

En parlant de mannequins, certaines photos récemment publiées montrent que le ranch contenait plusieurs mannequins d'enfants grandeur nature. À quoi servaient-ils ?

Celui-ci est étrangement placé sur le trône de MJ

Une vidéo du raid a révélé l'existence d'une chambre secrète contenant une poupée et des coussins figurant Peter Pan. Servait-elle pour maltraiter les victimes ?


Le rapport de police mentionne la découverte de diverses photos aux détails bizarres qui décrivent des jeux d'esprit tortueux impliquant de jeunes victimes.




La vente aux enchères de 2009



Peu de temps après la mort de MJ, une vente aux enchères massive fut organisée au ranch pour liquider certains des objets ayant le plus de valeur. Même s'il n'y avait aucun matériel franchement explicite à la vente aux enchères, le thème englobant ce matériel perturba bon nombre d'observateurs.

Ce tableau, un parmi plusieurs autres, dépeint Jackson en tant que version moderne du Joueur de Flûte .

La légende du Joueur de Flûte qui se servait d'une flûte magique pour enlever les enfants à leurs parents.

Certains détails de ce tableau sont plutôt étranges et déconcertants

Et inutiles

Jackson possédait aussi cette sculpture d'Abraham Lincoln se demandant pourquoi il y a des enfants à ses pieds.

Un tableau où Peter Pan guide les enfants vers le Pays Imaginaire... et la dissociation



En conclusion

Bien que de nouveaux écrits s'empressent de dépeindre Michael Jackson en tant que "dérangé maniaque de la drogue" qui attirait des enfants dans son lit, les choses étaient en fait bien plus complexes. Il y avait du monde derrière. Des personnes mauvaises, manipulatrices, sournoises et sadiques contrôlèrent sa vie, transformèrent le jeune chanteur du Jackson Five en le Michael Jackson bizarre, physiquement et mentalement déformé, que nous connaissons aujourd'hui. En plus d'être l'esclave d'un système maléfique, il a servi d'appât à d'autres victimes dans le monde d'horreur du contrôle de l'esprit.

Le ranch Neverland était plus que le foyer de MJ, c'était une célébration surréaliste de dépravation, servant en même temps "d'ambassade internationale" pour une programmation Peter Pan.

On pourrait se demander : Jackson était-il un participant actif de tout cela ? Était-il peut-être programmé à agir ainsi ? Était-il un simple esclave se promenant dans le ranch, totalement étranger à ce qui se passait réellement ? Seule une poignée de gens connaissent la vérité – ceux qui ont réellement géré le ranch.

Une chose est certaine : quand Jackson a commencé à se dégager de Neverland et à se reconnecter avec la réalité, quand il a commencé à échapper à sa programmation et que sa conscience l'a poussé à parler, il a été gavé de drogues jusqu'à ce qu'il arrête de respirer. Il a été envoyé une dernière fois à Neverland… et on s'assura qu'il ne le quitterait plus jamais. C'est le destin de l'esclave MK. Ses dresseurs ? Ils ont disparu dans l'ombre, impunément et sans aucune publicité. C'est le destin de ceux protégés par l'élite.

*************************

Une photo de l'entrée de la maison :


Et si vous êtes curieux, une visite à l'intérieur, à voir ICI.

6 commentaires:

  1. Merci pour ton travail de traduction Hélios.

    Voici un extrait du livre MK concernant Michael Jackson (quelques citations):

    L'icône planétaire de la pop culture, Michael Jackson, a déclaré : "J'ai une pièce secrète, cachée par un mur et remplie de miroirs. C'est là que je parle à Lee... c'est là que j'entends sa voix et que je ressens sa présence à mes côtés. Il est comme mon ange gardien. Il m'a même donné la permission d'enregistrer sa chanson fétiche "I'll be seeing you". (Michael Jackson, "Psychic News" - 14 février 1987)

    Michael Jackson était surnommé "Bambi" ou "Peter Pan" en raison du fait qu'il ne voulait pas grandir, s'enfermant dans un monde "féérique". Un pays imaginaire illustré notamment dans l'aménagement de son ranch de Neverland en un véritable parc d'attraction. Cet homme souffrait énormément, probablement en raison d'une enfance très traumatique.

    Voici une autre de ses déclarations très explicite quand au phénomène de possession : "Lorsque je monte sur scène, il y a comme une magie soudaine venant de nulle part qui s'empare de moi, et quand l'esprit te saisit, tu perds le contrôle de toi-même." ("Teen Beat : A tribute to Michael Jackson", 1984)

    Lors d'une interview télévisée, Oprah Winfrey l'a interrogé sur cette manie qu'il avait de mettre sa main sur son entrejambe lorsqu'il dansait, Jackson lui a alors répondu : "C'est un phénomène subliminal. C'est la musique qui me pousse à faire ça, ce n'est pas prémédité, cela se produit spontanément. Je deviens l'esclave du rythme." ("The Evening Star" Oprah Winfrey interview Michael Jackson, 1984)

    Jackson a également déclaré: "De nombreuses fois lorsque j'étais en train de danser, je me suis senti touché par quelque chose de sacré. Dans ces moments-là, je sens mon esprit s'envoler et je ne fais plus qu'un avec le tout." ("Dancing The Dream" - Michael Jackson, 1992)

    Tout comme pour les Beatles, la médiumnité de Michael Jackson passait aussi par les rêves : "Je sors du sommeil et je me dis: Ouah !, retranscrits ça sur du papier. Tout cela est étrange, tu entends des paroles et tout est là devant tes yeux. Je ressens que quelque part, à un certain endroit, tout a déjà été fait et je suis juste un messager qui le transmet au monde." (Rolling Stone magazine, février 1983)

    RépondreSupprimer
  2. personne n'est interessé par ce sujet?!?!les gens se contente des versions mainstreams....des moutons.ce monde est mort....agonisant pour le moins....merci helios,je partage ce travail.

    RépondreSupprimer
  3. Un grand merci. De tels articles sont rares et la programmation mentale est hélas très répandue... Seulement on en entend rarement parler....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout ce qui concerne la programmation mentale se trouve sur le site MK-polis :
      http://mk-polis2.eklablog.com/

      Supprimer
  4. En tout état de cause on ne lègue pas la moitié de sa fortune (soit un demi milliards de dollars) à un continent comme l'Afrique lorsque l'on est un pourri jusqu'à l'os, a priori, ni même lorsque l'on réalise ce genre de déclarations (https://www.youtube.com/watch?v=eZ0KqVG5gWs), a priori aussi.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont validés après acceptation. Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.