Bistro Bar Blog

vendredi 4 septembre 2015

Vous pouvez faire pousser un ananas chez vous (3ème partie)

La suite des aventures de ma bouture d'ananas !

Aventure commencée à la mi-juillet avec un ananas acheté au marché et mis à raciner dans l'eau après l'étape de préparation préliminaire (voir ICI pour ceux qui auraient loupé le début).

On peut dire que l'étape préliminaire a été une réussite. Dès le 20 juillet, on voyait plusieurs racines dans l'eau du verre.

Et comme je l'ai écrit début août, la bouture a été mise en terre le 28 juillet. J'ai acheté entre-temps un autre ananas (on en a fait une cure...), le n°3 (le n°2 a déclaré forfait), que j'ai mis à raciner directement en terre. Il a perdu ses feuilles centrales, mais il a bien raciné dans son pot, alors il refera peut-être de nouvelles pousses au milieu.

Voilà l'ananas n°1 planté le 28 juillet dans un mélange de terreau et de sable grossier :


Le voici en gros plan le 5 août, on voit des toutes petites feuilles au centre :



Pour être sûre de sa pousse, j'ai découpé délicatement aux ciseaux l'extrémité des jeunes feuilles du cœur pour ne pas les confondre avec les nouvelles.




Le 1er septembre, on aperçoit bien les nouvelles feuilles. 

On le voit ici à côté de mes plants de coton dont certains exhibent un premier bouton floral :


L'un des premiers boutons floraux de mes plants de coton (gossypium herbaceum)


J'ai lu qu'il demande une bonne humidité ambiante, je l'ai donc installé dans un grand bocal sur une couche de billes d'argile avec de l'eau qui affleure sous la soucoupe. 

Il est en compagnie de jeunes plants de curcuma (des bouts de la grosseur du petit doigt avec un départ de pousse, qui trainaient au fond du cageot d'une biocoop) et d'un départ de gingembre (idem que pour les curcumas, un petit morceau avec une pousse qui n'intéressait personne):


 À sa gauche, l'ananas qui a raciné directement dans la terre, mais qui n'a pas encore fait de nouvelles tiges au milieu.

Pour info, le morceau de romarin mis à raciner dans l'eau a fait des racines, il est maintenant en pot. 

Il est donc facile de multiplier certaines plantes aromatiques dans l'eau (romarin,thym et basilic tentés pour l'instant) et d'avoir un peu de ce dernier pour garder un souvenir de l'été dans la maison.

Avec de la chance et des conditions qui lui conviennent, je pourrai obtenir un nouvel ananas dans 18 mois à deux ans. La nature est une bonne école de patience...

Voilà à quoi il pourrait ressembler :



1 commentaire:

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.