Bistro Bar Blog

mercredi 9 septembre 2015

Le caducée actuel, symbole d'une médecine déshumanisée et pervertie

Un symbole dégénéré, à l'image de la médecine actuelle.

L’éthique et la santé

L’évolution du symbole de la médecine, le caducée, dans son graphisme, n’est-il pas très évocateur de l’évolution de l’éthique de la médecine que l’État nous impose ?

Évolution des 7 éléments du caducée
 

L’évolution du symbole du caducée montre clairement l’évolution de l’éthique médicale au cours des siècles. Le passage de la verticalité à l’horizontalité et la suppression des attributs transcendantaux de l’homme nous permettent de mieux comprendre que la Médecine moderne ne soigne plus des êtres Humains mais de simples Créatures réduites à l’état d’Objets.


L’éthique ?

L’éthique est une partie de la philosophie qui étudie la morale. Au XVIIe siècle s’est opéré un clivage profond entre Science et Philosophie dont nous payons très cher encore aujourd’hui les conséquences, car la philosophie est tout entière orientée vers la quête du sens, alors que la science ne se préoccupe que de la quête des explications des phénomènes observés. Vouloir toujours tout expliquer pour inventer sans cesse de nouvelles techniques, c’est bien, mais pour quoi faire ?

De nouvelles techniques, au service de qui ? Si la science ne met pas l’homme au centre de toutes ces recherches comme le fait la philosophie, ne risque-t-elle pas de perdre le sens propre de sa mission en partant dans tous les sens, dans toutes les directions, sans se préoccuper du long terme ? N’est-ce pas l’observation que nous pouvons faire aujourd’hui sur le plan planétaire ? Les techno-sciences ne mettent-elles pas l’humanité et toute la biosphère en danger par leur immense pouvoir de bio-destruction ? Sommes-nous encore civilisés, ou sommes-nous redevenus barbares ? Le Dr Albert Schweitzer définissait l’éthique d’une civilisation comme devant être celle du respect de la vie. Son œuvre humanitaire lui valut le prix Nobel de la paix en 1954. Avons-nous oublié sa définition ?

Notre société contemporaine a-t-elle fait le bon choix en imposant à tous une médecine officielle déclarée monopole d’État, qui n’est qu’une petite partie de la Grande Médecine, et la plus toxique ?

Est-ce éthique d’avoir choisi l’allopathie, seule technique, qui ne conçoit de soigner l’Être Humain que de façon déspiritualisée, découpée, morcelée, fragmentée, dépersonnalisée et pour tout dire déshumanisée ?

Est-ce éthique d’imposer une technique partiale, partielle, essentiellement palliative, addictive, consumériste et sans cesse pharmacodépendante ?

Est-ce éthique d’avoir opté pour une médecine qui offre pour les médias la Science sur le côté face et pratique le dogmatisme sur le côté pile ?

Est-ce éthique d’avoir choisi une médecine qui sans cesse pratique le déni ? Le système des vaccinations est issu de cette médecine qui a voulu en faire une obligation légale pour passer en force. Toute vérité fondée sur la réalité des faits observés a-t-elle besoin de la force pour s’imposer ?

L’obligation légale de se faire vacciner imposée à tout citoyen, n’est-ce pas imposer le dogme de « la déficience immunitaire congénitale et généralisée » de tout un peuple ?

Est-ce éthique d’entretenir et d’imposer toujours un système de prévention médicale, dénoncé depuis son origine comme étant une erreur grossière et très grave par de très nombreuses autorités médicales et biologiques dont la bibliographie se trouve dans le livre du Pr Michel Georget, « Vaccination, les vérités indésirables » ?


Alain Perrier, « Vaccins abus de conscience ».

 
Source

10 commentaires:

  1. http://www.fichier-pdf.fr/2012/04/14/le-grand-livre-des-herbes/le-grand-livre-des-herbes.pdf

    je préfère me soigner à la pharmacie du bon dieu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout à fait raison, mes certificats d'aromathérapie et phytothérapie m'ont aidé à stopper et faire régresser la Fibromyalgie...
      J'en suis venue à faire moi même mes teintures mères, car Boiron qui les faisait, devient de plus en plus à la botte de Bruxelles, il a le monopole en France et en Italie.
      Une TM en 250 ml (il y a moins d'un an) coûtait 7,55 € ce modèle est supprimé, donc pour aider la sécu Française, Bruxelles normalise les fioles, (sous la pression et bachis des labos tous confondus), ... à 125 ml parfois 60 ml. donc on achète 2 flacons de 125 ml pour avoir le nécessaire en soins... mais le flacon de 125 ml est à 5,50 €... cherchez l'erreur ! Devant le prix, les gens achèteront beaucoup moins, l'excuse sera, ça ne se vend plus = supprimé = vive Servier, Merck, et les autres rentabilité oblige.,. et la rentabilité du labo Boiron (qui y fait la pluie et le beau temps, car la Belgique, la Suisse, l'Espagne, ne peuvent pas exporter en France les TM qu'il y a encore chez EUX !!! ( J'ai téléphoné pour en obtenir)
      Maintenant, beaucoup de souches sont supprimées (les stocks chez les herboristes n'ont pas pu être finis de vendre, le sanitaire est passé chez eux les obligeant à BRULER ce qu'ils avaient...= perte sèche pour eux MERCI BRUXELLES !,
      De ce fait, les TM aussi sont supprimées, Heureusement il reste mais peu, encore certaines des plantes en herboristerie,
      EX ; la Busserole = TM supprimée, ( http://www.doctissimo.fr/html/sante/phytotherapie/plante-medicinale/busserole.htm ) , mais existe encore chez l'herboriste donc je fais la TM moi même (pour le chat ! )

      Supprimer
  2. bonjour oui, d'accord avec vous ,
    je rajoute aussi qu'il est intéressant de comparer les serments d’Hippocrate" :

    http://droit-medical.com/perspectives/la-forme/57-serment-hippocrate-serment-medical

    Je vous signale aussi un documentaire diffusé il y a quelques années sur F5 sur christian Chabrol
    Celui-ci y prononçait quelques phrases bien croustillantes ...

    cordialement

    RépondreSupprimer
  3. Un commentaire de Tobor qu'il n'a pu publier

    Bonjour et grand merci pour cet article (comme tant d'autres)

    Notons aussi que par chez nous, on parle de "soins de santé" et d"assurance maladie/invalidité", or on voudrait plutôt l'assurance de la santé et le soin des maladies/invalidités!
    L'inversion est bien complète!!!

    RépondreSupprimer
  4. Ceci est complètement faux. Le logo du bas est utilisé depuis longtemps et s'il a été "changé" c'est pour une bonne raison. Vous manipulez les choses pour faire croire n'importe quoi. "OH MON DIEU UNE BAGUETTE DE PAIN C'EST LONG ET DUR LES BOULANGERS SONT EN FAITE UNE CONFRÉRIE DE PERVERS QUI ORGANISENT DES PARTOUSES"! C'est pareil on peut voir tout n'importe où. Mais là c'est grave car des gens vous lisent et vous croient. J'ignore si vous croyez à ce que vous dites et êtes donc des complotistes paranos ou si c'est juste pour manipuler des gens et avec des trucs si gros faire passer d'autres idées.
    Vous ne savez pas comment s'appelle le nouveau caducée il a un sens totalement différent de ce que vous prétendez.
    Ce blog est peut être un gros troll dans ce cas les mecd qui y croient dsles commentaires cest pire.
    Pour étayer mes propos et montrer que c'est totalement faux (ps : la dernière photo montre le symbole des pharmaciens et non des médecins. Preuve que vous dîtes n'importe quoi mélangez tout et ne savez pas de quoi vous parlez) :
    Ce caducée est composé du serpent d'Asklépios s'enroulant autour d'un bâton (ou baguette) symbolisant l'arbre de la vie, ce bâton est surmonté d'un miroir symbolisant la prudence que le médecin doit avoir avant chaque décision médicale.

    L'emblème asclépiade :
    Il s'agit du bâton (baguette) d’Asklépios qui est formé du serpent d'Asklépios enroulé autour d'un bâton (ou une banquette) , cette composition est le symbole antique d'Asklépios (Asclépios) le dieu grec de la Médecine. L'emblème asclépiade figurait déjà sur le sceau de l'Université de médecine de Montpellier en 1605.

    Le remplacement du Caducée d'Hermès :
    Au 19e siècle, un éditeur de littérature médicale commença à imprimer le caducée d’Hermès sur ses ouvrages médicaux ce qui donne l'idée à beaucoup d'institutions médicales d'utiliser ce caducée comme emblème de la profession médicale ; mais il s'est avéré que ce n'est pas de bon usage d'utiliser ce symbole dans le domaine médical, car d'abord, le caducée d'Hermès est déjà utilisé par les commerçants et les imprimeurs ; c'est tout à fait normal, parce que Hermès est le dieu protecteur du commerce et de la communication ; il est aussi le dieu de la ruse et du vol et des voleurs (il vole le jour de sa naissance le troupeau de vaches d'Apollon) ; puis Hermès est le dieu accompagnateur de l'âme des morts à la porte du monde inférieur, domaine de Hadès. Connaissant les attributions et les fonctions d'Hermès, il a fallu trouver un autre emblème pour les professions médicales et c'est le seul serpent d'Asklépios s'enroulant autour d'un bâton qui a été choisi par la majorité des institutions médicales mondiales y compris l'organisation mondiale de la santé (OMS).

    En France :
    Pour le caducée des médecins le serpent d'Asklépios et sa baguette on été conservés mais on a surmonté la baguette par un miroir qui symbolise la prudence, nécessaire à toute personne exerçant la Médecine.

    RépondreSupprimer
  5. our s’imposer ?

    L’obligation légale de se faire vacciner imposée à tout citoyen, n’est-ce pas imposer le dogme de « la déficience immunitaire congénitale et généralisée » de tout un peuple ?
    -> ????? Les vaccins stimulent le système immunitaire. Critiquer sur autre chose mais ça c'est débile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'importe quoi Vaea les vaccins sont des poisons ! Contenant aluminum mercure etc depuis quand le corps humains à besoin de métaux lourds ? Renseigne toi Google est ton ami. Je te conseille aussi de signer la pétition du professeur joyeux à propos du DT polio !

      Supprimer
  6. je ne suis pas du tout d'accord , le caducée aux deux serpents ( le plus haut ) est le symbole d'hermès en grec , dieu du commerce , messager des dieux mais aussi du vol et du mensonge , pour cela il ne représente pas du tout la médecine ni les médecins , d'ou l'existence du 2ème caducée qui est en fait le bâton d'Asclépios , dieu grec de la médecine , le serpent est seul car selon une légende c'est le serpent d'asclépios qui aurait sauvé Athènes de la peste. De plus , le mot pharmacon en grec signifie certes le poison mais aussi le remède , et je pense qu'il faut l'employer dans ce dernier sens la concernant les médecins car tout remède peut devenir un poison si il est disproportionné.Et justement le role des médecin est de soigner !!!!

    RépondreSupprimer
  7. HS VACCIN


    http://www.sante-nutrition.org/reactions-de-ma-petite-fille-au-vaccin-diphterie-tetanos-coqueluche/

    RépondreSupprimer
  8. HS

    http://www.sante-nutrition.org/venez-a-bout-des-rhumes-et-de-la-grippe-avec-ce-simple-the-de-gingembre/#more-25380

    A la pharmacie du bon dieu.....

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.