Bistro Bar Blog

vendredi 28 février 2014

"If it fits, I sits !" (photos + vidéo)

21 preuves en photos et avec une vidéo qu'aucun endroit n'est trop étroit pour un chat...








Ultraman : 201 accidents depuis le 11 mars 2011


Ultraman annonce dans un précédent article que l'administration Obama a voté le projet de vendre une centrale nucléaire à son ancien ennemi, le Vietnam.

Il y a eu 201 accidents à la centrale de Fukushima depuis le 11 mars 2011, dit l'Autorité de Régulation Nucléaire ; le premier ministre Abe dit "c'est regrettable"


Si le chiffre est correct, il y a eu entre 5 et 6 accidents par mois depuis le 11 mars 2011. À lire les tweets des ouvriers de la centrale, j'aurai pensé que le chiffre était beaucoup plus élevé (comme un par jour).

D'après le Jiji Tsushin (27 février 2014) :

201 accidents à la centrale de Fukushima, annonce l'ARN

Lors de la réunion du comité de budget de la Chambre Basse le 27 février, le président de l'ARN, Shunichi Tanaka a dit que le nombre d'accidents qui se sont produits à la centrale de Fukushima depuis le grand séisme du Japon le 11 mars 2011, est de "201, y compris les fuites d'huile sur les véhicules de l'enceinte de la centrale et y compris ceux documentés par l'ARN." Sa remarque était une réponse à la question d'un membre du Parti Communiste, Ryo Kasai.

M. Tanaka disait au début que le nombre d'incidents connus de l'ARN était de 107. M. Kasai a accusé le président de "cacher les accidents". Le PM Shinzo Abe a dit, "Il est difficile de comprendre pourquoi des accidents se sont produits, mais quand ce fut le cas, c'est très regrettable et TEPCO devrait faire de son mieux pour empêcher la survenue d'accidents".
Ce n'est pas que M. Abe ne comprend pas très bien ; il ne s'y intéresse pas vraiment. C'est le sentiment que j'en ai eu, à le voir et à lire un commentaire de ce genre qui est dépourvu de toute signification, même si c'est lui qui déclarait que "le gouvernement national était à l'avant-poste" pour gérer l'accident de Fukushima.
Le concept de "Japon, beau pays", est tout ce qui l'intéresse. Pas les vraies choses.

Le représentant du Parti Communiste fait des critiques, mais je pense que son parti ne se soucie pas non plus de la chose, à en juger par l'attitude de son parti lors des élections pour le gouverneur de Tokyo. Si la centrale continue d'avoir des accidents les uns derrière les autres, ils peuvent utiliser les accidents pour critiquer l'administration Abe et se faire valoir aux yeux des actuels supporters et des votants potentiels pour une future élection. Aucun avantage pour eux à appuyer des mesures sensées.




jeudi 27 février 2014

Quelques Inconnus










Des chats originaux (photos)

Pour les deux derniers jours sur ce blog, vous n'aurez que des photos et vidéos (sauf articles Ultraman si besoin).



10 chats avec d'étranges marques sur le corps

Mister sourcils

Vénus, aux deux visages

Petit chapeau

mercredi 26 février 2014

La "Petite Ceinture" de Paris


Après les photos parisiennes de la Bièvre qui ont appelé à quelques commentaires, voici des photos d'une ancienne ligne de chemin de fer construite du temps d'Haussmann, qu'aucun d'entre nous n'a pu connaître (ou seulement les lecteurs autour de 90 ans!). Les photos datent de juin 2013. Où l'on va découvrir des petits paradis ignorés de la capitale sous la plume d'un américain...

J'ajoute d'autres photos, informations et une vidéo en fin d'article.


Promenade le long d'une voie ferrée hors service depuis 1934 au cœur de Paris

Messynessychic

Les valérianes s'en donnent à cœur joie !



Pour éviter la foule estivale parisienne j'ai passé mon samedi après-midi à retrouver les traces de la voie ferrée la "Petite Ceinture", relique d'une ère révolue, fermée depuis 1934 ; invitation à d'agréables balades estivales si vous arrivez à trouver comment y accéder...



Construite en 1862, la Petite Ceinture est un bon moyen de découvrir Paris sous une perspective différente, car toutes les quelques centaines de mètres un pont permet d'apercevoir les boulevards. La voie court le long d'ateliers d'artistes qu'on ne peut voir depuis la rue.





mardi 25 février 2014

Photos du web

Quelques photos trouvées ici et là sur internet. J'adore fouiller les sites anglo-saxons qui sont très friands de photos dites "vintage" (rétro, anciennes) ou sortant de l'ordinaire.

Un éléphant qui a marché sur une mine terrestre reçoit une prothèse (Thaïlande)

La divine (Greta Garbo)


Une nouvelle grosse éruption solaire

La plus forte depuis plusieurs mois. Une X 5, juste après minuit.

Mais elle n'est pas dirigée vers la Terre.


L'éruption provient de la tache à l'extrême gauche du soleil, elle avait déjà produit une éruption X. Elle est numérotée 1990.


"Terre des ours"



C'est un film documentaire qui sort demain.

Réalisé par Guillaume Vincent, il dure 1h27. La narration est réalisée par Marion Cotillard.

Voici deux bande-annonces :





Pour lire la critique (assez favorable) du film, allez lire ICI.


lundi 24 février 2014

L'auto-sabotage


Un résumé de nos tendances inconscientes à l'échec. 
 

Les 7 extraordinaires avantages à triompher de l'auto-sabotage


NaturalNews, 21 février 2014

On parle d'auto-sabotage quand on agit sciemment ou à son insu comme si on était son pire ennemi. Vous finissez dans ce cas à vous retrouver faire exactement le contraire de ce qui vous apporterait le bonheur et la réussite.
Si vous regardez sous la surface, vous découvrez que la plupart des objectifs, relations, entreprises et rêves ratés ont leurs racines profondes dans un auto-sabotage subconscient. Nous avons une tendance à nous mettre des entraves et à le faire constamment. Ensuite, nous nous dissimulons la déplaisante vérité par divers mécanismes psychologiques de défense, comme en accusant les autres, en devenant coléreux et frustré ou en perdant même le contrôle de la situation. Nous entretenons ainsi un schéma qui nous dépossède de ce que nous aimons et nous "gratifie" de ce que nous détestons.

Et si vous vous passiez de cet auto-sabotage ? Et si vous arrêtiez de vous voiler la face pour vous en débarrasser de manière permanente ? C'est possible. Il est possible d'éradiquer en grande partie l'auto-sabotage de sa vie. Ce qui vous autorise immédiatement à récolter les sept extraordinaires avantages suivants :

Arnie Gundersen : analyse des fuites radioactives à Fukushima

La dernière vidéo de Kna.

Publiée le 23 févr. 2014
TEPCO se comporte comme s'il était la victime du plus grave accident industriel de tous les temps, plutôt que son auteur.
Arnie Gundersen de Fairewinds Energy Education analyse dans cette vidéo la nouvelle fuite de l'unité 3 de Fukushima Daiichi et parle de la négligence de TEPCO de ne pas faire preuve de la rigueur nécessaire dans l'analyse des fuites.
Cela démontre une fois encore que 3 ans après, ni TEPCO ni le gouvernement Japonais n'ont pas la maîtrise de la situation sur le site de Fukushima Daiichi, et ne savent pas exactement ce qui se passe sur place.
Depuis, les records tombent, à Sochi comme à Fukushima, et ce n'est pas la dernière fuite de 100 m3 d'eau extrêmement radioactive dans un réservoir de stockage, qui a débordé suite à une erreur de manipulations de vannes, et la négligence d'une alarme ayant retenti pour avertir de ce prochain débordement mais jugée défectueuse, qui vont démentir ces affirmations.



dimanche 23 février 2014

L'image du jour

Via la Boîte Verte


Mangez-vous des aliments vivants ou morts ?


Importance des enzymes dans l'alimentation quotidienne. Cela va bien sûr dans le sens de la consommation des jus de légumes, comme conseillé par Thierry du site "vivre cru". Autrement, il est conseillé de manger les aliments crus en début de repas, pour laisser les enzymes faire leur travail digestif. Et pourquoi ne pas faire une cure de cru de temps en temps ?


Vos aliments sont-ils vivants ou morts ?


(NaturalNews) Le Dr George Malkmus disait, "Notre corps est un organisme vivant, constitué de cellules vivantes qui ont été créées par Dieu pour être nourries exclusivement avec des aliments (crus) fournis par les plantes". La majorité de votre alimentation quotidienne est-elle vivante ou morte ? Vous n'avez peut-être jamais songé à mettre vos aliments dans l'une ou l'autre de ces catégories mais cela peut vous aider dans votre quête pour éviter de sérieux problèmes de santé aujourd'hui et à l'avenir.
La plus grande partie de votre nourriture se trouve-t-elle dans son état naturel ou a-t-elle été cuisinée ? Un aliment cru est vivant parce qu'il contient des enzymes actifs (ils sont en quelque sorte sa force de vie).

Que sont donc les enzymes ? Ce sont des protéines qui sont nécessaires à tous les organismes vivants et ils proviennent au moins de trois sources : métabolique, digestive (en provenance de notre corps) et par les enzymes alimentaires (à partir d'aliments vivants). Les enzymes trouvés dans l'aliment vivant jouent un rôle crucial en aidant le corps à accomplir une digestion correcte, l'élimination et l'absorption des nutriments vitaux trouvés dans l'aliment vivant. Les enzymes aident aussi à activer la guérison après une chirurgie ou de la chimiothérapie, à combattre l'inflammation, à stimuler le système immunitaire ainsi qu'à apporter de nombreux autres bienfaits.

samedi 22 février 2014

Des gifs réalistes

La plupart des animations gifs que j'ai l'occasion de voir ne sont jamais très réussies, surtout avec des personnages ou des animaux. On se lasse vite de cette répétition incessante. Je trouve que seuls les gifs avec de l'eau qui coule restent réalistes et ont même une vertu d'apaisement. En voici quelques-uns qui m'inspirent. Attendre quelques secondes pour le rythme normal.








Ultraman : la fuite de 23 térabecquerels, suite


Le titre de l'article précédent d'Ultraman : L'administration Obama s'engage dans la production d'énergie nucléaire en donnant une garantie de prêt de 6,5 milliards d'euros pour terminer la construction de la centrale de Vogtle (en Géorgie)

Fuite des 100 tonnes d'eau avec 23 térabecquerels : TEPCO pense que quelqu'un a ouvert la mauvaise vanne

C'est ce que tendent de plus en plus à dire les commentaires des relations publiques du gouvernement comme NHK (pro-nucléaire). NHK dit aussi que TEPCO a réparti sur la centrale des enquêteurs du quartier général de TEPCO à Tokyo qui ont commencé à interroger les ouvriers.
Il est plutôt difficile de saisir ce que NHK essaie de dire (ils parlent comment le porte-parole de TEPCO), mais je pense qu'ils veulent dire :

1. L'eau osmosée devait être transférée vers un réservoir de stockage qui n'était pas le bon, ce qui a entraîné le débordement ensuite.
2. Quelqu'un a ouvert la mauvaise vanne, et l'eau est allée au mauvais réservoir déjà presque plein. L'eau a fuit du haut du réservoir.

3. Après que l'eau ait fui du mauvais réservoir, ce quelqu'un a réalisé son erreur ; il a fermé cette vanne et ouvert la vanne qui aurait dû être ouverte pour transférer l'eau contaminée vers le bon réservoir.
Une grosse erreur humaine (je l'espère) qui a causé une fuite d'au moins 100 tonnes d'une eau extrêmement contaminée.
Selon le Mainichi Shinbun, l'autorité de régulation nucléaire dit qu'elle a parlé avec l'agence internationale de l'énergie atomique de la possibilité d'assigner cet accident particulier sur l'échelle INES. La fuite de 300 tonnes de l'année dernière de cette même eau osmosée des réservoirs de stockage dans le sol environnant était un "incident" niveau 3 (le niveau 4 et au-dessus sont des "accidents").

D'après NHK News (22 février) :

Fuite d'eau contaminée : quelqu'un a-t-il ouvert la vanne ?

Concernant les 100 tonnes d'eau fortement contaminée qui a fui d'un réservoir de la centrale, TEPCO a dispatché des enquêteurs du quartier général de TEPCO qui interrogent les ouvriers. TEPCO soupçonne que quelqu'un a ouvert une vanne qui aurait dû rester fermée, ce qui a causé la fuite.

Environ 100 tonnes d'eau contaminée ont fui les 19 et 20 février sur le sol qui entoure l'enceinte de la centrale quand un réservoir a débordé sur la face ouest côté montagne du réacteur 4.

Au début, TEPCO a expliqué que l'une des vannes (il y en a 3) du tuyau qui va au réservoir a pu mal fonctionner, car elle laisse passer l'eau même si elle est en position fermée.

Pourtant on a trouvé une photo qui montrait la même vanne pour un travail différent ; la photo démontrait que la vanne, suspecte d'un mauvais fonctionnement, était ouverte le matin du 19 février quand l'eau était transférée par intermittence.

D'un autre côté, la vanne du tuyau qui va au réservoir où l'eau contaminée était supposée aller était restée fermée le matin du 19, bloquant l'arrivée d'eau. Pourtant, après la découverte de la fuite, cette vanne était ouverte.

TEPCO pense que quelqu'un a ouvert et fermé ces deux vannes, entraînant la fuite d'eau contaminée.

Pour découvrir comment l'incident s'est produit et pourquoi les vannes étaient en service, TEPCO a envoyé des enquêteurs à la centrale.

TEPCO envisage de revoir la procédure de maintenance, car la procédure de surveillance du niveau d'eau quand les vannes étaient en service n'a pas été suivie strictement et les outils pour ouvrir et fermer les vannes étaient déjà à la disposition de tout le monde.
(Hum. Donc TEPCO soupçonne que quelqu'un a pu le faire exprès ?

Pas de chance que TEPCO ait trouvé des photos...

Mise à jour : L'un des journaux locaux de la préfecture de Fukushima partage mes soupçons que quelqu'un (peut-être plusieurs) a essayé de cacher son erreur. D'après le Fukushima Minyu (22 février) :

TEPCO a révélé le 21 février que la vanne en question a été en fait ouverte pendant 9 heures au maximum. Il y a la possibilité que quelqu'un ait fait une erreur en faisant fonctionner la vanne. De plus il est possible que les responsables des opérations de transfert d'eau aient essayé de cacher l'erreur. Aux premières heures du 20 février après la découverte de la fuite, la vanne en question a été confirmée en position fermée. Pourtant sur la photo prise autour de 11 h du matin le jour précédent, la vanne était ouverte et le levier pour ouvrir et fermer la vanne était attaché à la vanne, alors qu'il est normalement enlevé.
D'après les photos de TEPCO :

La vanne en question le 19 février au matin, en position ouverte, alors qu'elle n'aurait pas dû l'être :



La même vanne le 20 février, en position fermée, comme normalement, mais après la fuite :


"La guerre est finie" - conférence intégrale de Ghis


J'avais dit que je publierai d'autres vidéos de Ghis. Il est exceptionnel qu'une de ses conférences soit publiée dans son intégralité. Mais comme pour "le sexe : l'arme absolu du pouvoir" (LIEN), en voici une autre délivrée en février 2012. La conférence elle-même de Ghis s'étale sur 9 vidéos, les  2 premières  servent de toile de fond à la conférence.

"La guerre est finie"


Publié en avril 2013



Par l'étude du fonctionnement du principe guerrier, Ghis expose d'une manière simple et claire comment la guerre est rendue possible et pourquoi sa poursuite est intentionnelle. Elle explique la pyramide du pouvoir avec les 4 niveaux de collaboration et bien sûr, elle propose une solution pour l'empêcher de continuer. Comme elle le dit : "Nous ne pouvons fabriquer la paix. Nous devons défaire la guerre pour que la paix émerge".




vendredi 21 février 2014

Famille Kennedy 1928

Une famille de 9 enfants.


JFK a 11 ans. Sur la photo manque Edward (Ted). Le plus jeune, Jean, est mort la même année.

De droite à gauche : Joe, John, Rosemary, Kathleen, Eunice, Patricia, Robert (Bob) et Jean.

Trouvé sur "Vintage everyday"


Propagande de la BBC: "Pourquoi je veux une puce implantée"

Un gros coup de frisson (mais pas de peur !) avec cet article que je reprends du blog de Marc Lafontan :


Par Michael Snyder, le 11 février 2014
 
Voudriez-vous avoir une puce RFID implantée sous votre peau? Si vous êtes un tant soit peu comme moi, vous ne laisseriez jamais se faire une telle chose. Mais beaucoup d’autres, surtout parmi les jeunes générations, voient les choses de façon très différente. Les puces RFID implantées et autres formes de "technologie portable" sont de plus en plus vues comme "cool", "branchées", et "dernier cri" par des jeunes gens qui souhaitent "s’augmenter". Et bien entendu les médias de masse sont à fond pour ces "avancées technologiques".

Par exemple, la BBC vient de publier un billet intitulé "Pourquoi je veux une puce implantée". Il nous est dit que de tels implants pourraient résoudre tout un tas de problèmes sociaux. Le vol d’identité et les fraudes à la carte de crédit seraient quasiment éliminées, d’autres formes de crime seraient grandement réduites, les enfants ne disparaîtraient jamais et nous n’aurions pas à nous souvenir de tout un éventail de mots de passe et de codes PIN comme nous le faisons actuellement. Il nous est dit que si nous adoptions simplement cette technologie nos vies en seraient tellement meilleures. Mais est-ce vraiment le cas?
Alors que notre société devient "numériquement intégrée", les technologues nous affirment qu’il est "inévitable" que la technologie portable devienne aussi répandue que le sont les smartphones aujourd’hui. Et l’article de la BBC que je viens de mentionner est très impatient que ce jour arrive…

Lire la suite ICI.

jeudi 20 février 2014

Ultraman : une fuite de 23.000.000.000.000 de becquerels par négligence de TEPCO


Sans commentaires.

Fukushima : 23.000.000.000.000 de Bq (ou 23 terabecquerels) de tous les beta dans 100 tonnes d'eau contaminée qui ont fui à partir du haut d'un réservoir


Selon l'alerte pour la presse de TEPCO (20 février), il y a eu une récente fuite d'eau fortement contaminée après osmose inverse, le même type d'eau que celle découverte en août 2013.

La densité des radionucléides de l'eau contaminée dont la fuite a été découverte le 19 février au sommet d'un réservoir de stockage après traitement par osmose inverse est :

Césium-134: 3.800 Bq/L
Césium-137: 9.300 Bq/L
Cobalt-60: 1.800 Bq/L
Manganèse-54: 1.300 Bq/L
Antimoine-125: 41.000 Bq/L
Tous les beta: 230.000.000 Bq/L
Il y a 1000 litres par tonne et TEPCO dit que la fuite est d'environ 100 tonnes.
Donc dans 100 tonnes d'eau il y a :

23.000.000.000.000 de Bq, ou 23 terabecquerels de tous les beta (y compris le strontium-90)
Comment cela s'est-il produit ? Ce n'était pas cette fois à cause de fissures ou de rivets manquants avec détérioration des conteneurs.
Une brève réponse est : TEPCO a laissé déborder par négligence.

Une réponse plus longue, comme extrait d'un document de TEPCO :

1. C'est un grand réservoir riveté pour stocker l'eau contaminée de la zone H6. Le réservoir était presque plein.
2. Pour une raison inconnue, les vannes du tuyau qui alimente le réservoir en eau contaminée ont été ouvertes, au lieu d'être fermées. L'eau contaminée a continué à arriver pour remplir le réservoir.
3. À 14h01 le 19 février, une alarme s'est déclenchée, indiquant que le niveau d'eau était dangereusement élevé.
4. Mais aucun transfert d'eau n'était programmé à ce moment-là. Donc TEPCO et les ouvriers ont pensé soit que l'alarme fonctionnait mal ou que la jauge à eau était déréglée. Ils n'ont rien fait.
5. L'eau a commencé à déborder à partir de la collerette au sommet du réservoir.
6. L'eau s'est écoulée dans le caniveau à eau de pluie installé sur le pourtour du réservoir.
7. Le caniveau est relié à un tuyau de drainage qui emmènent l'eau de pluie EN DEHORS de la digue qui entoure la plate-forme de béton sur laquelle reposent les réservoirs.
8. L'eau extrêmement contaminée s'est écoulée sur le sol par le tuyau de drainage.
9. Un ouvrier d'une filiale de TEPCO a découvert finalement la fuite le 19 février à 23h25 pendant une patrouille.
10. Après fermeture des vannes, l'eau a été stoppée le 20 février à 5h40 du matin.


Le sol en dehors de la plate-forme semble saturé :


Photos insolites (avec des animaux...)



Les manoeuvres de l'OMS dans la pandémie de 2009

Retour sur cette sordide affaire qui a empoisonné des millions de gens dans le monde. Les révélations empêcheront-elles une nouvelle opération de cette envergure ? Les gens seront-ils assez avisés pour ne pas tomber dans le panneau ?

Merci à Valérie pour cette traduction.



Une enquête du British Medical Journal (BMJ) révèle le rôle de conspirateur de Big Pharma dans l'arnaque de l'Organisation Mondiale de la Santé pour la pandémie de grippe H1N1 de 2009


16 février 2014 par Ethan A. Huff


L'OMS fait l'objet d'une nouvelle enquête destinée à dévoiler ce qui s'est vraiment passé lors de la pandémie mondiale de grippe de 2009, qui a conduit des dizaines de millions de personnes à se faire vacciner contre ce que l'on appelle la "grippe porcine". Une enquête conjointe du BMJ et du Bureau d'Enquêtes Journalistiques (BEJ) a déjà révélé des conflits d'intérêts majeurs au sein de l'OMS, au moyen desquels les compagnies fabricant des vaccins ont grandement profité de la pandémie et de l'hystérie collective qu'elle a générée.

L'enquête s'est concentrée principalement sur le comité de conseils d'urgence qui a été assigné à faire des recommandations officielles à l'OMS sur les moyens de planifier une pandémie sujette à controverse depuis le début. Au sein de ce jury consultatif se trouvaient des individus en lien très proche avec des sociétés pharmaceutiques, annoncent le BMJ et le BEJ, beaucoup d'entre elles ayant des intérêts financiers personnels dans la promotion de médicaments antiviraux et de vaccins contre la grippe, qui se sont avérés responsables de narcolepsie et d'autres troubles.

mercredi 19 février 2014

Une "balançoire" pour chèvres

Je dédie cette vidéo à Valérie. Une idée pour un entraînement à l'équilibre de son petit Gaspard quand il aura grandi.

Note : la vidéo n'a pas de son.


Sauvetage de biches

Les biches s'étaient aventurées sur un lac gelé et sont restées coincées là pendant au moins 3 jours jusqu'à ce qu'un homme et son fils aillent les remorquer. Elles se sont reposées puis sont reparties dans la forêt.



La télé ? : à la poubelle !

Un article pour nous rafraîchir la mémoire sur les méfaits des médias et de la TV. Le phénomène est expérimenté à plus grande échelle aux USA, mais il est là présent aussi chez nous. Pour d'autres informations sur l'institut Tavistock mentionné ci-dessous, reportez-vous à l'article publié début janvier par le BBB. Sur les méfaits de la TV, allez lire aussi ICI.



Voilà pourquoi vous devriez jeter aux ordures votre TV et d'autres appareils


16 février 2014

CONTRÔLE DES MÉDIAS

L'école joue un grand rôle dans la programmation des peuples, mais les outils d'éducation les plus influents et les plus répandus sont les médias de masse. Ils sont conçus pour atteindre une large audience via la diffusion d'informations par des moyens directs (langage parlé ou écrit, affiches) ou technologiques (radio, télévision, cinéma, internet). Avec le temps, l'élite en est venue à contrôler tous les principaux médias de masse et à pouvoir dicter leur contenu.

L'affaire est facile. Tout ce que l'élite a à faire est de répéter les mêmes mensonges simplistes dans la totalité des médias et la population les croira sans aucune remise en question. Voici comment des mensonges acquièrent une irrésistible aura de crédibilité. Un spécialiste du lavage de cerveau des masses, L. Wolfe, l'explique plus en profondeur : "Comme les chercheurs du Tavistock l'ont démontré, il était important que les victimes de lavage de cerveau à grande échelle ne soient pas conscientes du contrôle de leur environnement ; il devait donc exister plusieurs sources d'information, dont les messages pouvaient légèrement varier, ce qui masque le sentiment d'un contrôle extérieur."
.
Wolfe spécifiait que le contenu devait être divertissant et laisser l'impression que la personne avait toujours le choix entre divers messages et sources. C'est pourquoi la même information répétitive reste cachée derrière différentes apparences séductrices.

mardi 18 février 2014

Mammographie : à éviter absolument


En France, l'Institut National du Cancer précise : "Le dépistage du cancer du sein, organisé par les pouvoirs publics, est généralisé sur l'ensemble du territoire depuis 2004. Il concerne les femmes âgées de 50 à 74 ans,  invitées à se faire dépister tous les deux ans (mammographie avec double lecture et examen clinique des seins), sans avance de frais."

Si vous, lectrices du blog, venez d'atteindre 50 ans, vous allez recevoir tous les deux ans un courrier vous invitant à ce dépistage. Voulez-vous subir, par crainte d'un cancer, cet examen douloureux et d'un diagnostic peu précis ? Lisez cet article avant.


Les mammographies sont plus nocives que vous ne le pensez


(NaturalNews) La mammographie a acquis la réputation d'être un outil efficace pour le dépistage du cancer du sein. Mais certaines recherches d'experts suggèrent qu'elle pourrait faire plus de mal que de bien.
Elle augmente le risque de cancer
Subir une mammographie oblige les femmes à être exposées à des rayons. Et les rayons, comme nous le savons, sont une cause de cancer.

Le Dr Russell Blaylock, oncologue, chirurgien du cerveau et expert en neurosciences, a estimé que des mammographies annuelles pouvaient élever annuellement de 1 à 3 % le risque de cancer. Selon lui, "certains radiologues disent que ce pourcentage serait encore plus élevé".

Lors d'une étude sur 1600 femmes européennes publiée dans le Journal d'Oncologie Clinique en juillet 2006, des chercheurs ont découvert que les femmes ayant subi des mammographies présentaient un risque plus élevé d'au moins 54 % de développer un cancer du sein par rapport à celles qui n'en avaient jamais fait.


Faire-part de naissance

À l'autre bout du monde, un tout petit est né chez notre amie Valérie. Il s'appelle Gaspard. 

Joli nom pour un petit biquet, fils de Blanchette et de Gaston...

Présentation 

L'heureux et fier papa, Gaston

Maman et bébé encore tout mouillé



Je vous laisse découvrir les autres photos 


lundi 17 février 2014

Street Art (photos)

En 2001, l'artiste Peter Gibson a mis en route une guerre de harcèlement sous la forme de street art pour encourager la ville de Montréal à construire des pistes cyclables. Ce qui a démarré comme un projet activiste est finalement devenu un projet artistique qui se poursuit aujourd'hui. Prenant le nom de "Roadsworth", "Wordsworth étant le poète des mots, Roadsworth est le poète des rues", l'artiste a manifestement changé l'aspect des rues, des trottoirs, des parkings et de toutes les autres surfaces en asphalte qu'il peut transformer avec de la peinture.

(On ne sait toujours pas s'il y a des pistes cyclables maintenant à Montréal. Un lecteur de là-bas pourrait nous le dire ?)

Premières œuvres :




Les dangers du fluor

Un article expliquant comment on se débarrasse des déchets provenant de l'industrie de l'aluminium, dont le fluor qui en est un sous-produit. C'est tout bénef, d'une part pas de perte, on gagne des sous et on bêtifie la population. Les américains sont plus concernés que nous, ils ont du souci à se faire...


Opération fluor 

 

Le fluor est un résidu de la production de l'aluminium, il y a 40 ans (en ce qui nous concerne) que nous connaissons cette imposture qui consiste à utiliser ce déchet toxique. Non seulement le fluor n'a aucun intérêt pour les dents, mais il leur est nuisible à long terme. Mais surtout, on sait depuis, que le fluor agit, notamment sur les neurones, conduisant à la perte du sens critique et de la mémoire.

Nos études et investigations depuis ces 40 ans, nous ont amenés à découvrir que l'utilisation de fluor (comme de l'aluminium), dans l'eau et les produits de soins corporels, n'est ni le fruit du hasard, ni celui de l'incompétence, mais bien celui d'un acte parfaitement délibéré.

Rappel du cas de l’aluminium

Tout le monde sait à présent que l’aluminium est impliqué dans le cancer du sein, et dans des troubles neurologiques graves, comme l’Alzheimer. Cela n’empêche pas d’injecter ce métal, à doses massives, à des bébés et à des femmes enceintes, via les « vaccins »… Demandez-vous pourquoi ? Idem pour le mercure, poison du système nerveux, responsable notamment de l’autisme (en augmentation fulgurante), pour le formaldéhyde (classé cancérigène depuis 2004), nécrosant, pour le borate de sodium (stérilisant)… Sans parler du polysorbate 80, utilisé en pharmacologie pour permettre à certains médicaments ou agents chimiothérapeutiques de traverser la barrière hémato-encéphalique. Pourquoi des levures, des éléments bactériens, des métaux lourds ou autres ingrédients des « vaccins » auraient-ils besoin de passer dans le cerveau de nos enfants ?

Posez-vous la question ! http://vivresansogm.org/vaccins-poisons/index.html

Le fluor : arme chimique

Le fluorure est un répressif majeur des fonctions intellectuelles. Ajouté aux réserves d'eau et aux dentifrices, le fluorure de sodium (le mot fluor, plus simple, est utilisé dans la suite du texte) est un ingrédient commun aux poisons pré­parés à l'intention des cafards et des rats, aux médicaments psychiatriques, hypnotiques et anesthésiques et aux gaz neuro­toxiques.

C'est l'un des ingrédients de base du Prozac et du gaz neurotoxique Sarin, qui fut employé au Japon dans l'attaque du métro. Des preuves scientifiques indépendantes montrent que le fluor provoque des troubles mentaux variés et rendent les gens stupides, dociles et serviles, en plus de diminuer la longévité et d'endommager la structure osseuse. La première utilisation du fluor dans l'eau potable date des camps de concentration NAZIs, grâce à la I.G. Farben, société pharmaceutique géante notoire. C'est elle qui dirigeait des camps comme Auschwitz. Elle existe encore, elle fait partie intégrante de la compagnie allemande BAYER. Quelqu'un pense-t-il que les NAZIs firent cela parce qu'ils se sentaient concernés par la santé des dents de leurs prisonniers ? Cette médication massive des réserves d'eau en fluor servait à stériliser les prisonniers et à les abrutir pour s'assurer de leur docilité. Charles Perkins, chimiste, écrivit ce qui suit à la Fondation pour la recherche nutritionnelle Lee, à Milwaukee (Wisconsin), le 2 octobre 1954 :

« ...Dans les années 30, Hitler et les NAZIs allemands, envisagèrent un monde dominé et dirigé par la philosophie nazie du panger­manisme. Les chimistes NAZIs élaborèrent un plan d'une grande portée (et très ingénieux), de contrôle des masses, plan qui fut soumis et adopté par l'état-major allemand. Il consistait à prendre le contrôle de la population de n'importe quelle région, par la médi­cation massive des réserves d'eau potable. Par cette méthode, ils pourraient contrôler la population de zones entières, la réduire par la médication de l'eau - qui provoquerait la stérilité des femmes - et ainsi de suite. Le fluor tenait une place importante dans ce projet de contrôle des masses. ».
 

Allez lire la suite sur l'Échelle de Jacob.

(Merci à Valérie pour le lien)

dimanche 16 février 2014

La vue de Shangaï polluée à 650 mètres du sol

Attention à ceux qui ont le vertige, la vidéo va vous rendre les mains moites...

Deux jeunes russes ont profité de la pause du Nouvel An pour escalader en catimini un gratte-ciel de Shangaï. On a du mal à discerner la ville recouverte d'un nuage épais de pollution.




(Via Rusty James)

Japon : Ultraman et Naoto Matsumura


TEPCO admet maintenant avoir sous-estimé les beta nucléides de 167 échantillons depuis mars 2011


Le nombre total d'échantillons pour analyses de beta nucléides depuis mars 2011 est de 20.866. Il s'avère que si l'échantillon contient plus de 200.000 Bq/l de beta nucléides, l'instrument ne peut mesurer avec précision la radioactivité.

D'après le Fukushima Minyu (15 février 2014) :


Possibilité d'erreurs dans la mesure des beta nucléides de 167 échantillons

TEPCO a sous-estimé la densité de beta nucléides y compris le strontium-90 dans les analyses d'eau contaminée à la centrale. Le 14 février, TEPCO a annoncé le résultat d'études qui dit que TEPCO a sous-estimé la densité de 167 échantillons prélevés et analysés entre mars 2011 et fin janvier 2014. La densité réelle serait beaucoup plus élevée.

Selon TEPCO, ces 167 échantillons ont été prélevés de l'eau de mer, de l'eau phréatique à partir des puits d'observation et dans le sol de l'enceinte de la centrale.

Le nombre total d'échantillons pour analyse depuis le démarrage de l'accident nucléaire et jusqu'à fin janvier de cette année est de 20.866. L'enquête a révélé jusqu'ici que l'instrument utilisé par TEPCO ne peut mesurer avec précision les échantillons dont les beta nucléides dépassent 200.000 Bq/l et il y en a 167 dans ce cas. TEPCO dit qu'il analysera ces échantillons de nouveau et publiera les résultats corrects.
Ce n'est que maintenant que TEPCO est autorisé à admettre l'erreur. Maintenant que les JO sont organisés à Tokyo et maintenant que l'élection du gouverneur de Tokyo est terminée sans problèmes, avec la victoire d'un candidat pro-nucléaire avec qui TEPCO sera très à l'aise pour travailler.
TEPCO a mesuré correctement un échantillon avec 5 millions de Bq/l de strontium-90, mais ils n'ont pas révélé le chiffre parce que leur mesure de tous les beta y compris le strontium-90 du même échantillon était de 0,9 million de Bq/l, ce qui était une impossibilité. Ils l'ont dissimulé et ce jusqu'au 7 février 2014.

Selon les tweets d'experts en nucléaire, TEPCO possède un laboratoire d'analyse à la centrale avec une équipe de 30 personnes. Selon ces experts, il suffit à peine pour la somme de travail à faire.

Et où en est la promesse de l'administration Abe d'un gouvernement national aux avant-postes ?

Maintenant que les JO 2020 sont dans la poche et que le gouverneur de Tokyo est Masuzoe, le roi du chantage, Abe a oublié son cher projet – un amendement de la constitution, qui ne sera déterminé que par lui en tant que "PDG" de la nation.

*********************



Iriez-vous serrer chaleureusement la main d'un homme qui a choisi de rester dans une zone très contaminée (et qui est donc totalement contaminé) pour s'occuper des animaux abandonnés ?



Quel que soit le cas, lisez l'articlede Pierre Fetet sur l'arrivée en France de Naoto Matsumura qui y sera entre le 4 et le 21 mars.

Une planche d'agrumes

(Via la Boîte Verte)

Avant




Après (très appétissant !)


samedi 15 février 2014

Windows XP prend sa retraite le 8 avril 2014

Mais il y aurait encore quelques mois de mises à jour.

Allez lire l'article sur Les Moutons Enragés ICI et aussi les commentaires, certains donnent des pistes.


Casse-tête pour corneille

J'ajoute une vidéo sidérante sur l'intelligence des corneilles que je viens de découvrir. Je me demande combien de temps il faudrait proportionnellement à un humain pour résoudre le problème.

Pour ce test, un casse-tête en 8 étapes (qui s'afficheront sur la vidéo) a été préparé pour la corneille nommée "007". Une friandise est l'enjeu du test. 









Nos amis les animaux (vidéos)

Un facteur qui a bien du mal à faire son travail :


La joie de galoper en pleine nature...devant un vélo:


Sophie découvre la neige en Alabama :


Maru apprend à Hana comment rentrer dans un placard :



vendredi 14 février 2014

Hydratez-vous enfin !

Le point de vue de Thierry, du site Vivre Cru.


Le Paris d'autrefois (photos)

Photos trouvées sur ce site.


Paris à une époque où le baron Haussmann n'avait pas décidé de tout démolir et de rendre souterraine la Bièvre qui traverse la capitale. Actuellement elle se jette dans la Seine au niveau du pont d'Austerlitz. 

Voici une carte montrant par où elle passait avant qu'on ne l'oblige à devenir souterraine.










jeudi 13 février 2014

Alerte météo : tempête Ulla

Et une de plus, mais celle-ci semble être balaise. Allez lire aussi chez Météogérard.


Communiqué spécial - Alerte Orange

Tempête Ulla : des rafales jusqu'à 150 km/h
Sous l'influence de la nouvelle tempête Ulla qui remontera vendredi du proche atlantique en direction des îles Britanniques, des vents très violents affecteront la Bretagne et à un moindre degré les côtes de la Manche. Des rafales à 150 km/h sont prévues sur la pointe du Finistère. Le niveau assez élevé des coefficients de marée et le développement de fortes vagues pourraient engendrer des phénomènes de submersion sur les secteurs exposés du littoral. De même, les fortes pluies entraineront une nouvelle réaction de nombreux cours d'eau.


Retrouvez les prévisions météo pour votre ville et votre météo marine par téléphone, au 3201*

Tempête Ulla : des rafales jusqu'à 150 km/h
Du vendredi 14 février à 10h00 au samedi 15 février à 6h00.
Situation :

Sous l'influence de la nouvelle tempête Ulla qui remontera vendredi du proche altantique en direction des îles Britanniques, des vents très violents affecteront la Bretagne et à un moindre degré les côtes de la Manche. Des rafales à 150 km/h sont prévues sur la pointe du Finistère. Le niveau assez élevé des coefficients de marée et le développement de fortes vagues pourraient engendrer des phénomènes de submersion sur les secteurs exposés du littoral. De même, les fortes pluies entraineront une nouvelle réaction de nombreux cours d'eau et une hausse des inondations.

Observation :

La tempête est centrée au nord de l'archipel des Açores. Sa pression en son centre est de 966 hPa. Elle remonte vers le nord-est.

Evolution :

Avec la remontée de la tempête Ulla cette nuit en direction du sud de l'Irlande, les vents deviendront à nouveau forts vendredi entre 5h et 7h sur la pointe du Finistère. Ils seront accompagnés de fortes pluies. Avec le rapprochement de la tempête en matinée, les vents se renforceront sur l'ensemble de la Bretagne. Ils deviendront tempétueux l'après-midi sur l'ouest de la région avant de gagner le Cotentin et les côtes de la Manche.
La tempête se décalera en soirée en mer d'Irlande puis dans la nuit vers l'Ecosse. Les vents violents tourneront vers l'ouest. Ils commenceront à faiblir partiellement jusqu'en matinée de samedi avant une baisse marquée l'après-midi,  avec l'éloignement de la tempête vers la Norvège.

Voici la chronologie de l'évolution de cette tempête pour la journée de vendredi :

-10h-15h : la tempête remonte vers le sud de l'Irlande. Les vents de sud atteignent 130-140 km/h sur la pointe du Finistère et 80-100 km/h dans les terres. Les pluies sont temporairement fortes.

-15h-18h : la tempête touche la côte sud irlandaise. Les vents violents se généralisent à la Bretagne. Les rafales atteignent 150 km/h sur la pointe Bretagne, 110-130 km/h dans les terres, 80-100 km/h sur les côtes d'Armor, le Morbihan et les secteurs exposés du Cotentin.

-18h-21h : Ulla se décale en mer d'Irlande. En Bretagne les vents tournent au sud-ouest. Ils faiblissent un peu sur le Finistère avec des rafales à 120 km/h mais atteignent leur maximum d'intensité sur les autres départements bretons avec des rafales à 90-110 km/h. Le Cotentin et la Basse-Normandie sont à leur tour touchés avec des rafales entre 110 et 130 km/h sur les côtes et autour de 100 km/h dans les terres.
En mer les vagues deviennent très fortes en mer d'Iroise, avec des hauteurs moyennes de 6 m sur les secteurs les plus exposés et près de 12 m en hauteur maximale.

-21h-0h : la tempête est centrée en mer d'Irlande. Les vents violents d'ouest à sud-ouest s'étendent du nord de la Bretagne au Cotentin avec des rafales à 110-130 km/h sur les côtes et toujours autour de 100 km/h dans les terres.

En seconde partie de nuit, avec l'éloignement de la tempête Ulla vers l'Ecosse, les vents faibliront progressivement.

Dans ce contexte, l'évolution des cours d'eau bretons reste sous haute surveillance avec l'actualisation de la carte "Vigicrues".

Edith Piaf

Je me suis toujours demandée comment une voix pareille pouvait sortir d'un si petit bout de femme...

"Les trois cloches" (avec les Compagnons de la chanson): 



"Hymne à l'amour"



"Exodus"



"Le roi a fait battre tambour"



"Mon légionnaire" (qui sentait bon le sable chaud..)



L'argent pompeur d'énergie


L'argent, l'un des piliers de notre société actuelle, est une énergie qu'utilise le monde de l'élite pour nous asservir et aussi pour nous vampiriser grâce aux émotions engendrées par notre peur de manquer. L'auteur de l'article qui suit développe ces notions et nous donne des clés pour nous en libérer. En fin d'article, ceux qui ne sont pas allergiques à Ghis pourront voir un extrait d'une de ses conférences sur le thème de l'argent et sur d'autres sujets (suite au visionnage de "L'argent dette"), enregistrée en 2008 au Québec.


Un vampire nommé argent




Je viens de lire l'article de Julian Websdale "Monnaie fictive et fabrication de système économique" [qui explique le système financier mondial organisé par la dynastie Rothschild, LIEN en anglais]. En écrivant un commentaire d'appréciation, je me suis emballée et mon commentaire est devenu un article. Le voici.


J'apprécie l'article de Julian Websdale parce qu'il nous rappelle que l'élément essentiel derrière l'institution argent est que ce n'est pas l'argent en lui-même qui est ardemment désiré mais l'énergie qu'il véhicule. Tant que nous ne sommes pas conscients de ce facteur, nous ne pourrons comprendre pourquoi ces gens (Illuminati/entités) continuent d'accumuler ad infinitum [indéfiniment] un argent qu'ils n'arriveront pas à dépenser.


Comme le mentionne Julian, l'argent n'est vraiment qu'un agent de circulation d'une énergie dont se nourrissent les 'contrôleurs' de la planète. L'argent n'est qu'un moyen parmi de nombreux autres pour aspirer l'énergie vitale des humains inconscients. Privés de cette énergie vitale que nous fabriquons avec nos émotions (positives et négatives), ils meurent. Cette accumulation sans fin d'énergie leur assure une vie longue en leur permettant d'envisager leur immortalité au détriment des autres êtres. Derrière leur incessante persévérance à aspirer notre énergie se cache leur peur la plus épouvantable : celle de mourir.



mercredi 12 février 2014

Sosies

Il semblerait que nous ayons tous un sosie quelque part...

Un photographe canadien, François Brunelle, a passé douze ans de sa vie à rechercher des sosies dans le monde. Voici quelques-une de ses pseudo-jumeaux :





Ultraman : redémarrage de la centrale de Ooi


Je vous avais annoncé que c'était un pro-nucléaire qui avait gagné à l'élection du gouverneur de Tokyo et que la politique irait dans le sens d'un redémarrage des centrales nucléaires. Voici le premier résultat.

Japon nucléaire : l'Autorité de Régulation Nucléaire (ARN) est d'accord pour dire que la centrale nucléaire de Ooi ne repose pas sur des failles actives


C'est au tour de l'ARN de se montrer optimiste au sujet des centrales nucléaires japonaises dans l'attente d'un redémarrage, maintenant que l'élection du gouverneur de Tokyo s'est terminée par un résultat interprété comme une approbation à tous les niveaux de la politique du premier ministre Abe.

L'ARN a accepté la conclusion des experts selon laquelle les zones de fracture de l'enceinte de la centrale nucléaire de Ooi ne sont pas des failles actives.

Tout est donc prêt pour un redémarrage.

D'après le Jiji Tsushin (12 février 2014) :


L'ARN a accepté le rapport déclarant que les zones de fracture autour de la centrale nucléaire de Ooi ne sont pas des "failles actives"

On avait soupçonné les zones de fracture dans l'enceinte de la centrale de Ooi exploitée par KEPCO (dans la préfecture de Fukui) d'être des failles actives. L'ARN a cependant accepté le 12 février 2014 le rapport d'un groupe d'experts dont la conclusion est "qu'il n'existe aucune faille qui puisse devenir active dans l'avenir".
La centrale nucléaire de Ooi dans la préfecture de Fukui est accessible par un tunnel. Lors d'un accident sévère après un gros séisme et un tsunami, le seul moyen d'accès à la centrale est par bateau si le tunnel s'effondre. Même alors, si le port de la centrale est détruit par un tsunami, bon d'accord. Ce n'est pas supposé arriver et donc cela n'arrivera pas.
Les experts qui enquêtent au nom de l'ARN ont fait deux études du site pour déterminer si les zones de fracture étaient des failles actives. La première étude a été peu concluante, la plupart des experts disant que c'étaient des failles actives. Cela a manifestement changé à la seconde étude.

En cas d'accident sévère, le quartier général de réponse aux urgences de la centrale de Ooi sera une petite pièce d'appoint proche de la salle de contrôle centrale. Il n'y a pas eu du tout d'objection de la part de l'ARN pour cet arrangement.

De nouveau, l'élection du gouverneur de Tokyo était supposée être une élection principalement de province (ce qui ne le fut pas, comme révélé après l'élection par les médias complaisants) et les questions nucléaires étaient supposés ne pas entrer en jeu (ce qui a été totalement le contraire, comme révélé après l'élection par les médias complaisants).

Il n'y a rien pour stopper l'administration Abe maintenant.

(...sauf si une nouvelle colonie de méduses bouche les arrivées d'eau...)

Centrale nucléaire de Ooi et son tunnel d'accès (à droite au fond) :


mardi 11 février 2014

Le sexe : l'arme ultime du pouvoir (vidéo 4)

4ème et dernière vidéo :




Vidéo 1

Vidéo 2

Vidéo 3

Le roi de la cachette

Encore une histoire d'écureuil, mais cette fois-ci apprivoisé, du nom de Wally, qui n'a qu'une idée : cacher un objet ou une noisette. Un conseil si vous voulez vivre avec un écureuil, faites-lui partager sa vie avec un chien, de préférence à poils longs :-)











La St Valentin, ancienne fête païenne christianisée


Cette fête est non seulement une occasion de faire marcher le commerce, fleurs, restau et cie, mais il symbolise aussi quelque chose de très différent de la gentillette fête des amoureux à la Peynet. C'est en réalité les restes transformés à la sauce catholique d'une ancienne fête païenne qui impliquait des sacrifices sanglants (et qui doit en impliquer encore aujourd'hui dans un autre contexte). 

Ce texte explicatif est tiré de ce SITE.




LA VÉRITÉ DERRIÈRE LA St VALENTIN

Tout comme Noël, Pâques, Halloween, le Jour de l’An et autres fêtes de ce monde, la St-Valentin est une autre tentative de camouflage de coutumes et d’observances païennes et idolâtres par une « christianisation ».

Aussi innocente et inoffensive que la St-Valentin puisse paraître, ses traditions et coutumes proviennent des deux festivals païens les plus pervertis sexuellement de l’histoire ancienne. Les lupercales et la fête de Juno Februata.

Les lupercales (aussi connue en tant que fête de licence sexuelle) célébrée le 15 février, était observée par les anciens Romains en l’honneur de Lupercus, le dieu de la fertilité et de l’agriculture, le protecteur des troupeaux et des récoltes et grand chasseur de loups. Les Romains croyaient que Lupercus protégerait Rome des meutes de loups qui dévoraient le bétail et les gens.

Assistés par les vierges vestales, les luperques (les prêtres mâles) observaient les rites de purification en sacrifiant des chèvres et un chien dans la caverne du Palatin, là où les Romains croyaient que Romulus et Remus avaient été abrités par la louve qui les avait nourris avant qu’ils fondent Rome. Habillés de pagnes tachés de sang et faits avec la peau des chèvres sacrifiées, les luperques parcouraient Rome frappant les femmes avec des februa, des courroies faites des peaux des chèvres. Les luperques croyaient que ces flagellations purifiaient les femmes et leur garantissaient la fertilité et l’aisance lors de l’accouchement. Le mot février dérive du mot februa et signifie purification.


lundi 10 février 2014

Tini, Ulla et Violetta

Des prénoms à 200 € pièce (voir l'article sur "le nom des tempêtes") pour nous annoncer encore beaucoup de vent et un déluge de pluie en Bretagne.

Voir ce qu'en dit Météogérard ICI. Et soyez prévoyants, procurez-vous une barque, on ne sait jamais...

Avalanche au Tyrol

Un tsunami de neige et de glace le 6 février au sud Tyrol.



Elections au Japon : c'est un pro-nucléaire qui a gagné

Je fais très court.

Le nouveau gouverneur de Tokyo s'appelle Yoichi Masuzoe et Ultraman dit en titre que le gouvernement Abe va redémarrer des centrales nucléaires dès cet été...Tout le reste n'est que bla-bla.


L'expérience du Minnesota (3/3)

(...)
Daniel Peacock suggéra que leur persévérance comportait un élément religieux : "...l'expérience devint en quelque sorte notre religion. Et nous gardions la foi. Et c'était un fichu gros boulot. Je pense donc être honnête en disant que pendant cette année-là l'expérience fut presque notre religion. C'est ce à quoi nous nous étions engagés." Marshall Sutton a découvert par le stress un certain genre de discipline, ce qui l'a aidé à traverser l'expérience : "J'ai travaillé à garder une discipline quotidienne de lecture et à simplement rester assis en silence et cela correspondait à mon état d'être." Max Kampleman et Roscoe Hinkle suggéraient que les cours relativement intensifs suivis à l'université leur ont fourni une distraction qui a facilité leur implication. Dan Miller fut plus succinct : "Bon sang, c'était le pouvoir de la volonté ! N'essayez pas de vous imaginer autre chose".



La période de réhabilitation de 3 mois commença fin juillet 1945 et se poursuivit jusqu'au 20 octobre. Avec l'armistice en Europe le 8 mai 1945 [en anglais, on l'appelle "VE day" = Victory in Europe day", jour de la victoire en Europe] et la reddition japonaise le 14 août 1945, les résultats de l'expérience devenaient de plus en plus pertinents. Plusieurs hommes, comme Earl Heckman, étaient déçus que les résultats ne soient pas disponibles dans les temps : "Nous avions espéré avoir un effet sur la situation de la famine dans le monde à la suite de la guerre...[mais] l'expérience a un peu tardé." Bien que la monographie complète n'ait été éditée qu'en 1950, Keys a publié les premiers résultats relatifs aux régimes de réadaptation les plus efficaces avant que l'expérience ne soit totalement finie. Lors d'une conférence à Chicago en 1945, Keys précisait : suffisamment d'aliments sont à apporter pour permettre aux tissus détruits pendant la privation de se reconstruire...nos expériences ont montré que chez un homme adulte aucune réadaptation notable ne peut se produire avec un régime à 2000 calories par jour. Le niveau correct est plus proche de 4000 par jour pendant des mois. Les caractéristiques du régime de réadaptation sont également importants, mais à moins d'avoir des calories en abondance, une supplémentation en protéines, vitamines et minéraux n'a que peu de valeur.

dimanche 9 février 2014

Merveilles souterraines (photos)

Près de Ekaterinbourg dans l'Oural, à 200 mètres de profondeur, une ancienne mine révèle la beauté des entrailles terrestres. Il faut une autorisation pour y pénétrer, ce qu'a fait un photographe aventureux qui a passé 20 heures sous terre.

Voici ce qu'il a vu :








L'expérience du Minnesota (2/3)

(...)
Le jour 1 de sous-alimentation, le 12 février 1945, les hommes s'assirent autour d'un repas qui comprenait un petit bol de semoule, deux tranches de pain, un plat de pommes de terre frites, une assiettée de gelée ("jello"), une petite portion de confiture et un petit verre de lait. Malgré le contenu nutritionnel précis des repas et les résultats individuels provenant de divers tests et analyses présentés scientifiquement en détails dans Biologie de la famine chez l'homme, les participants donnaient une image plus vivante de leur vie quotidienne durant l'expérience. Les hommes prenaient leur repas ensemble dans un réfectoire du campus. Deux repas étaient servis du lundi au samedi l'un à 8h et l'autre à 18h et le dimanche il y avait un repas légèrement plus riche qui était servi à 12h45. Au départ, l'équipe de football prenait aussi ses repas à la même heure, mais les autorités du campus annoncèrent ensuite un changement de programme pour que les joueurs ne fraternisent pas avec les objecteurs de conscience. Les participants étaient supposés perdre 1,100 kg par semaine pour atteindre la perte de poids de 25 % à la fin de leur période de sous-alimentation. 
 

La quantité de nourriture que recevait chaque homme au repas dépendait de sa plus ou moins bonne progression vers son but hebdomadaire. En général, la réduction ou l'augmentation se faisait par l'intermédiaire des tranches de pain. Daniel Peacock se souvenait qu'il y avait des manifestations émotives importantes à la cafétéria quand un des hommes recevait ne serait-ce qu'un tout petit morceau de pain en plus : "Nous étions en rang sur une ligne quand on nous distribuait la nourriture et si le gars devant vous recevait 5 tranches de pain, c'était plutôt difficile de l'ignorer. Et si on ne vous en donnait que trois, cela devenait épineux". Il parlait aussi de l'anxiété du vendredi soir quand on affichait les rations de la semaine suivante :"...chaque vendredi en fin de journée...ils affichaient une liste avec tous les noms et la ration correspondante de la semaine à venir...les calories...soit moins soit plus...il y en avait certains...qui partaient voir un film. En d'autres mots nous retardions le moment d'aller voir cette liste ; nous redoutions d'aller voir cette liste par peur que notre ration soit réduite...il y avait de grandes chances que ce serait de mauvaises nouvelles parce que nous étions supposés maigrir."

samedi 8 février 2014

Humour britannique

La Grande-Bretagne est encore moins bien lotie que nous dans le nord-ouest. Les dépressions passent juste au-dessus de leur tête, et les inondations sont fréquentes.
Voici ce qui a été ajouté sur le panneau d'entrée d'une petite ville 


"Jumelée avec Venise et Bruges"