Bistro Bar Blog

jeudi 24 juillet 2014

Regards (photos)

Comme l'a écrit Georges Bernanos : "Ce que la voix peut cacher, le regard le livre".

Pour imager cette citation, voici 21 photos exprimant chacune un sentiment ou une émotion puissante condensés dans un regard. Un sous-titre accompagne chaque photo pour en situer le contexte.

Sources : ICI et ICI

Traduit par Hélios pour le BBB.

(Note : certaines photos peuvent à juste titre heurter la sensibilité)


LES YEUX DE L'ACCEPTATION
Photo extraite de l'album personnel d'un soldat de l'Einsatzgruppen. Au dos de la photo est écrit "Le dernier juif de Vinnitsa, la photo montre un membre de l'Einsatzgruppe D qui s'apprête à tuer un homme juif qui s'agenouille devant une fosse commune, Vinnitsa, Ukraine, 1941". La totalité des 28.000 juifs de Vinnitsa et de ses environs furent massacrés à cette époque-là.




LES YEUX DE L'AGONIE
Omeyra Sanchez (28 août 1972 - 16 novembre 1985) était une fillette de 13 ans qui mourut à Armero en Colombie par l'éruption du Nevado del Ruiz. Des débris du volcan mélangés à de la glace formèrent des lahars massifs (coulées de boue et de débris, glissements de terrain) qui se précipitèrent dans les lits des rivières au pied de la montagne et tuèrent presque 25.000 personnes et détruisirent Armero et 13 autres villages. Après qu'un lahar ait démoli sa maison, Omayra se retrouva immobilisée sous les débris de sa maison; elle resta prisonnière de l'eau pendant 3 jours. Sa détresse a été enregistrée pendant qu'elle passait du calme à l'agonie. Son courage et sa dignité ont ému les journalistes et les secouristes, qui ont fait de leur mieux pour la réconforter. Après 60 heures de combat, elle est morte, probablement d'hypothermie. Sa mort a mis l'accent sur l'échec des officiels à répondre rapidement à la menace du volcan et à s'occuper des victimes piégées malgré un manque de ressources et d'équipement.




LES YEUX DU BONHEUR





LES YEUX DU COURAGE


Bibi Aisha, 18 ans. Lors d'une tradition appelée "baad" [échange de filles ou de femmes entre familles à titre de réparation pour un crime, une dette ou une dispute entre ménages, communautés ou tribus], le père de Bibi l'a promise à un tireur taliban pour le meurtre commis par un membre de sa famille. Elle a été mariée à 14 ans et soumise à de constants mauvais traitements. À 18 ans, elle a fui la maltraitance, mais elle a été arrêtée par la police et renvoyée dans sa famille. Son père la fit repartir dans sa belle-famille. Pour se venger de sa fuite, son beau-père, son mari et trois autres membres de la famille emmenèrent Bibi dans la montagne, lui coupèrent le nez et les oreilles et la laissèrent pour morte. Bibi fut sauvée par des travailleurs humanitaires. Son visage mutilé en couverture du magazine Time déclencha une controverse sur la menace qui guette toutes les femmes afghanes.
 
[Note : son nez a été refait ensuite]

 


LES YEUX DE LA DÉFIANCE
Un prisonnier de guerre soviétique soutient le regard de Heinrich Himmler, chef de la Gestapo et des Waffen-SS.  




LES YEUX DU DÉSESPOIR
Femme allongée sur un trottoir dans le ghetto de Varsovie, en train de mourir de faim. Photo prise par un soldat allemand nommé Heinz Joest. Pologne, 1941. 




LES YEUX QUI ONT VU L'ENFER
Photo du photographe allemand deux fois prix Pulitzer, Horst Faas. Le soldat de la photo est inconnu mais il se trouve en mission avec la 173ème brigade aéroportée sur la piste d'aterrissage de Phuc Vinh au sud Vietnam. 18 juin 1965.



LES YEUX DE L'ENVIE
Sophia Loren et Jayne Mansfield lors d'une soirée de la 20th Century Fox en l'honneur de Sophia Loren. 12 avril 1957.



LES YEUX DE LA FOLIE
Un soldat en état "d'obusite" pendant la bataille de Courcelette [dans la Somme], mi-septembre 1916. L'obusite était une réaction des soldats au traumatisme de la bataille pendant la première guerre mondiale. On l'a décrit comme une réaction à l'intensité du bombardement et du combat qui produisaient un désarroi se manifestant de diverses manières, comme une panique, ou la fuite, ou une incapacité à raisonner, dormir, marcher ou parler.



LES YEUX DE LA GUERRE
Soldat autrichien, année 1918.




LES YEUX DE LA HAINE
Joseph Goebbels lui a souri jusqu'à ce qu'il apprenne que Eisenstaedt [le photographe] était juif - bref instant capturé dans cette photo. Soudain, "il me regarda avec des yeux haineux, s'attendant à ce que je me recroqueville".

 

LES YEUX DE L'INNOCENCE
La photo a été appelée "l'enfant aux yeux de saphir". Dès que la photographe Vanessa Bristow l'a publiée, elle fut inondée d'accusations de photoshop. Elle répondit en postant d'autres photos du petit garçon car elle est non trafiquée. Les yeux bleus et la peau noire représentent probablement un albinisme oculaire ou albinisme de type Nettleship-Falls ou uvéitis juvénile. Dans les deux cas, il y a la pigmentation de l'iris qui est moins dense.




LES YEUX DE LA  JOIE
Libération, 1945. "Représente une femme au moment de sa libération, si émaciée qu'on peut à peine la voir, son visage est rayonnant et plein de vie. Comme si elle n'avait jamais été emprisonnée".


LES YEUX DE LA PANIQUE
15 Avril 1989, tragédie de Hillsborough à Sheffield, en Angleterre pendant un match de football entre Liverpool et Nottingham Forest. Le drame est consécutif à un mouvement de foule, qui a fait 96 morts et 766 blessés. Ce fut la pire catastrophe de l'histoire du sport britannique. (Voir Wikipédia à ce sujet)


LES YEUX DE LA PEUR
Un soldat allemand âgé de 15 ans, Hans-Georg Henke, pleure après avoir été capturé par la 9ème armée américaine à Rechtenbach en Allemagne, le 3 avril 1945. Il était membre de l'escadrille anti-aérienne de la Luftwaffe. Il éclate en sanglots en voyant son monde s'écrouler autour de lui. Son père est mort en 1938 et sa mère en 1944. Il s'engagea dans la Luftwaffe pour
 survivre.

LE REGARD DE LA DÉLIVRANCE
Des réfugiés juifs, accourant vers des soldats alliés, prennent conscience qu'ils viennent juste d'être libérés d'un "train de la mort". Avril 1945.


LES YEUX DE LA STUPEUR
Des enfants regardent un dragon qui se fait tuer pendant un spectacle de marionnettes. Paris, 1963, par Alfred Eisenstaedt.


UNE VISION TROMPEUSE
La photo montre le caporal Yukio Araki (17 ans) tenant un petit chien entouré de 4 autres jeunes hommes (autour de 18 ans) du 72ème corps d'armée Shinbu. Un photographe de l'Asahi Shimbun a pris cette photo la veille du départ de la base aérienne de Bansei pour leur mission kamikaze ("vent divin") à Okinawa. Yukio Araki mourut à l'âge de 17 ans et 2 mois dans une attaque-suicide contre les navires américains près d'Okinawa le 27 mai 1945. Presque tous les pilotes kamikazes de la campagne d'Okinawa avaient entre 17 et 22 ans. Pas le genre d'image que les gens imaginent quand ils entendent parler des célèbres fanatiques pilotes kamikazes.


LES YEUX DE L'ÉTONNEMENT

Le moment précis où Harold Whittles, né sourd, entend pour la première fois après avoir été équipé d'une aide auditive.

REGARD HANTÉ

  Gros plan du regard hanté d'un prisonnier de guerre américain émacié allongé sur un lit de camp après sa libération d'un camp de prisonniers allemand par les forces alliées. Photo prise à Limburg, Allemagne, 1945.

 

LES YEUX DE LA MÉCHANCETÉ

4 septembre 1957, Elizabeth Ann Eckford, 15 ans, le jour de la rentrée scolaire au collège de Little Rock dans l'Arkansas. Elle a été avec 8 autres jeunes femmes noires, l'une des instigatrices du mouvement anti-ségrégationniste. Elle est poursuivie par une foule (de race blanche)hurlante devant le collège. 


10 commentaires:

  1. J'ai pas trouvé d'endroit pour poser cela.
    Excuse me.

    Chine : une usine fournissait de la viande périmée à McDonald's et KFC et les autres

    Le Monde.fr avec AFP | 21.07.2014 à 13h57 • Mis à jour le 22.07.2014 à 18h18

    Un nouveau scandale alimentaire a éclaté ce weekend en Chine, et touche cette fois des grands noms de la restauration rapide. La ville de Shanghaï a en effet fermé une usine du fournisseur américain OSI Group, après qu'il a vendu de la viande périmée à de grandes entreprises, dont McDonald's, Pizza Hut et KFC.

    Lire : Chine : « Certains ne se risquent plus à manger de la viande »

    Selon la télévision locale, les employés de l'usine d'OSI en Chine mélangeaient de la viande périmée à de la viande fraîche et ont délibérément faussé l'enquête des contrôleurs de qualité envoyés par McDonald's. Parmi les autres clients de l'usine figuraient les chaînes Burger King, Papa John's Pizza, Starbucks Coffee et Subway, a rapporté le Shanghaï Daily lundi 21 juillet.

    APPLICATION LAXISTE DE LA RÉGLEMENTATION

    Les responsables locaux ont fermé l'usine dimanche et ont saisi des produits qui contenaient de la viande périmée, a indiqué l'administration en charge de la sécurité alimentaire. Selon cet organisme, la police enquête et menace de « représailles sévères » pour des cas similaires à l'avenir.

    McDonald's a déclaré dans un communiqué avoir « immédiatement » arrêté d'utiliser la production de cette usine. Le groupe de restauration Yum a indiqué que ses restaurants KFC et Pizza Hut avaient également cessé de servir de cette viande.Selon l'agence de presse AP, les deux groupes ont respectivement jeté 4 500 et 500 caisses de bœuf, de porc et de poulet.

    La Chine a été ébranlée par une série de problèmes de sécurité alimentaire dus à l'application laxiste de la réglementation en la matière et aux stratégies de certains producteurs pour la contourner.

    Un des plus gros scandales remonte à 2008, lorsqu'il a été avéré que de la mélamine, une substance toxique, avait été ajoutée à des laits pour bébés, tuant au moins six d'entre eux et rendant 300 000 personnes malades.

    ANTIBIOTIQUES DANS DES POULETS

    Le géant de la grande distribution américaine Walmart a indiqué au début de l'année qu'il renforcerait les inspections de ses fournisseurs chinois, après qu'il a été forcé de rappeler de la viande d'âne qui s'était avérée contenir du renard.

    KFC avait déjà rencontré des problèmes en 2012 quand des niveaux indus d'antibiotiques avaient été découverts dans ses poulets.

    L'année dernière, la Chine a arrêté des centaines de personnes pour des délits liés à la sécurité alimentaire, notamment la vente de viande de rat et de renard étiquetée comme du bœuf et du mouton, après une campagne de répression de trois mois, a indiqué la police.

    Lire aussi : Chine : scandale alimentaire autour de plats à base de rat ou de renard

    RépondreSupprimer
  2. J'aime bien la photo de Jayne Mansfield, car quand j'étais môme, j'étais très attiré par son physique.
    Cette photo prouve que j'avais raison, pauvre Sophia Loren !

    RépondreSupprimer
  3. Toutes les photos de Joseph Goebbels me fascinent.
    Comment un être aussi laid et difforme a t-il pu incarner le diable sur terre ?
    Je reste persuadé que Belzébuth en personne reste un être parfaitement fréquentable par rapport à lui !:

    RépondreSupprimer
  4. http://img.spokeo.com/public/900-600/jayne_marie_mansfield_2001_01_31.jpg

    Ce n'est plus les yeux de l'envie !!
    Mais roploplos en ballade !! Dans la même soirée !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour revenir sur les yeux de l'envie, en voyant la deuxième photo de cette soirée, ce n'est pas de l'envie,

      Pour Sophia Loren, il s'agit d'une fille ordinaire qui ne devrait pas sortir habillée de cette façon.
      ou encore elle se demande où elle a bien pu acheté une tenue pareille.
      ou encore elle imagine la misère que ce sera, quand elle aura 50 ans…
      C'était pour rétablir la vérité

      Supprimer
    2. C'est un complexe ?

      http://i.imgur.com/wDtDcRh.jpg

      Supprimer
    3. Bon, le thème de l'article étant les regards, les autres photos de seins ne seront plus publiées.

      Supprimer
  5. Ce scandale déclenche un boycott instantané de la nourriture façon u.s et ils n'ont pas tort.
    Faites-les vous-même vos hamburgers, végétariens ils seront excellents, vous n'aurez pas de bacilles pourris sur les tripes et dans le sang, vous n'aurez pas alimenté leur chaines de tueries.
    Et merci Helios pour les photos.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Helios
    Merci pour ces photos emouvantes
    J'aime beaucoup le regard de defi du soldat sovietique , quel courage!
    Et le regard d'Omeyra est si bouleversant!

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.