Bistro Bar Blog

Pour suivre au quotidien l'actualité volcanique en Islande, rendez-vous ICI.

vendredi 28 février 2014

Ultraman : 201 accidents depuis le 11 mars 2011


Ultraman annonce dans un précédent article que l'administration Obama a voté le projet de vendre une centrale nucléaire à son ancien ennemi, le Vietnam.

Il y a eu 201 accidents à la centrale de Fukushima depuis le 11 mars 2011, dit l'Autorité de Régulation Nucléaire ; le premier ministre Abe dit "c'est regrettable"


Si le chiffre est correct, il y a eu entre 5 et 6 accidents par mois depuis le 11 mars 2011. À lire les tweets des ouvriers de la centrale, j'aurai pensé que le chiffre était beaucoup plus élevé (comme un par jour).

D'après le Jiji Tsushin (27 février 2014) :

201 accidents à la centrale de Fukushima, annonce l'ARN

Lors de la réunion du comité de budget de la Chambre Basse le 27 février, le président de l'ARN, Shunichi Tanaka a dit que le nombre d'accidents qui se sont produits à la centrale de Fukushima depuis le grand séisme du Japon le 11 mars 2011, est de "201, y compris les fuites d'huile sur les véhicules de l'enceinte de la centrale et y compris ceux documentés par l'ARN." Sa remarque était une réponse à la question d'un membre du Parti Communiste, Ryo Kasai.

M. Tanaka disait au début que le nombre d'incidents connus de l'ARN était de 107. M. Kasai a accusé le président de "cacher les accidents". Le PM Shinzo Abe a dit, "Il est difficile de comprendre pourquoi des accidents se sont produits, mais quand ce fut le cas, c'est très regrettable et TEPCO devrait faire de son mieux pour empêcher la survenue d'accidents".
Ce n'est pas que M. Abe ne comprend pas très bien ; il ne s'y intéresse pas vraiment. C'est le sentiment que j'en ai eu, à le voir et à lire un commentaire de ce genre qui est dépourvu de toute signification, même si c'est lui qui déclarait que "le gouvernement national était à l'avant-poste" pour gérer l'accident de Fukushima.
Le concept de "Japon, beau pays", est tout ce qui l'intéresse. Pas les vraies choses.

Le représentant du Parti Communiste fait des critiques, mais je pense que son parti ne se soucie pas non plus de la chose, à en juger par l'attitude de son parti lors des élections pour le gouverneur de Tokyo. Si la centrale continue d'avoir des accidents les uns derrière les autres, ils peuvent utiliser les accidents pour critiquer l'administration Abe et se faire valoir aux yeux des actuels supporters et des votants potentiels pour une future élection. Aucun avantage pour eux à appuyer des mesures sensées.




1 commentaire:

  1. Tout n'est pas négatif au Japon ! Pauvres gens, esclaves et leurs destructions (la notre aussi) programmée par des profiteurs à la botte du NOM . Sortir de la matrice...wouai, que l'on m'indique là comment faire ...Pour ce qui nous reste à vivre un clin d'oeil

    http://a-vos-baguettes.blogspot.fr/2010/01/les-recettes-que-vous-voulez.html

    RépondreSupprimer

Je n'éditerai pas les commentaires qui gâchent l'ambiance du blog, qui sont hors sujet ou qui n'apportent rien d'intéressant au débat.