Bistro Bar Blog

jeudi 24 mai 2012

Nigel Farage : en finir avec l'euro

11 commentaires:

  1. Non mais vous croyez vraiment ce que dis ce mec ?
    Nous l'avons dans le cul et lui nous l'enfonce..
    Non ,ce type reste au service des enculeurs,payé pour nous enculé un peut plus,si vous croyez que ce rigolo sert à nous faire prendre conscience ha ha ha ha ha .
    ok,les naïf..
    Me rappelle plus du pire ,genre ,j'habite en Suisse et supporte pas le ski nautique..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des politiciens irresponsable ont par le passé réuni la Cigale et la Fourmi sous la même bannière.
      Résultat la Grèce vient crier famine à l'Allemagne sa voisine.
      Aujourd'hui encore la cigale n'a toujours pas en rond en poche et dans deux ans la situation n'aura pas changée.
      La Grèce ne réunissait aucun critère pour entrer dans l'Europe.
      Elle n'a aujourd'hui aucun critère pour y rester.

      Supprimer
    2. vivre répond il aux critères des Banques?

      Supprimer
    3. pour nous enculer (er)

      Supprimer
  2. @ 20:51

    Quel langage. Si c'est du cinéma ce que Nigel Farage dit à en voir la tête de Martin Shulz en tout cas c'est extrêmement bien joué. On peut toujours se tromper mais je pense que Nigel Farrage est un petit électron indépendant qui a la possibilité de dire ce qu'il pense. A moins qu'il s'agisse d'un grand théâtre avec des oppositions radicale juste en apparence pour donner l'illusion de la démocratie. Si tout est virtuel à ce point là ce serait vraiment incroyable.

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi pas. Peut être que tout est joué comme au théâtre pour donner l'impression de la démocratie. Dans ce cas seul Dante serait capable d'imaginer une comédie aussi phénoménale. Au fond pourquoi pas...

    RépondreSupprimer
  4. Vous devriez regarder d'autres interventions de Nigel Farrage, tapez Gogl...
    Ce type comme vous dites est le seul à tenir tête à la pensée unique à Bruxelles, le seul à avoir des c...illes.

    Ses discours, tous désespérés qu'ils soient, reflètent le simple bon sens économique, ils ont le tort d'aller contre le joujou extrêmement rentable pour les investisseurs de nos politiques européens.

    RépondreSupprimer
  5. il était une fois une monnaie ridicule qui voulait se croire plus forte que le dollar .....
    en fait c'était arrangé d'avance : on marie le dollar et l'euro et boum !!! on est tous morts !
    que la Grèce quitte l'euro avant d'atteindre le point de non-retour et puis l’Espagne et le Portugal et l’Italie .. et la France aussi !!!

    l'euro ne profite qu'aux très très riches ceux qui n'ont pas besoin de compter et qui ne savent pas ce que c'est une fin de mois difficile et qui commence le 10 ou le 15 du mois ! voir + tôt ....

    cervesia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. soyez pas crédules svp...
      l'argent c'est eux qui ont la planche à billets ha ha..
      du fric ils s'en foutent ,c'est juste baiser les plus belles gonzesses ...
      Vais sortir,ok..

      Supprimer
    2. Non, ne sors pas, tu n'es pas loin de la vérité. Tu en es très proche. Sors pas, on a besoin de toi!

      Supprimer

Les commentaires sont validés après acceptation. Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.