Bistro Bar Blog

mardi 29 mai 2012

Italie : trois fortes répliques ressenties


Info rédaction, publiée le 29 mai 2012
Suite au séisme de magnitude 5,8 survenu ce matin dans le nord-est de l'Italie, plusieurs répliques ont été ressenties à la mi-journée dont trois avec des magnitudes supérieures à 5.
La terre continue de trembler en Italie au fur et à mesure que le bilan s'alourdit. Depuis ce matin, les secours s'affairent en effet dans les décombres provoqués par le séisme de magnitude 5,8 survenu ce matin aux alentours de 9H00 heure locale. Toutefois, les opérations sont compliquées par le déclenchement de nouvelles secousses. Plusieurs répliques ont été ressenties ces dernières heures dont trois avec des magnitudes supérieures à 5.
Une secousse très longue et forte (supérieure à 5) a été ressentie par des journalistes des chaînes en continu et à la protection civile de Modène, où les bureaux ont été évacués ce matin, a indiqué un porte-parole à l'AFP. L'Institut de géophysique a indiqué qu'il avait enregistré une séquence de trois secousses qui se sont produites entre 10H56 GMT et 11H01 GMT. La première secousse était d'une magnitude de 5,3 et son épicentre était à une profondeur de 6,8 kilomètres. La seconde était d'une magnitude de 5,1 et la dernière était elle aussi supérieure à 5 mais sa magnitude n'a pas encore été précisée.
Selon le dernier bilan, l'évènement sismique aurait fait au moins 10 morts. Mais des personnes sont encore portées disparues, coincées dans les décombres de bâtiments déjà affectés par le séisme du 20 mai dernier.
Source

6 commentaires:

  1. Pauvres eux, bientôt nous tous ! entre les séismes et les volcans...on est cuit !

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir,

    Pensées pour les victimes.


    PS. L'humble Pape fuira t'il la ville au sept collines en trotinette?

    Oui,oui, je sors!


    Bien a vous, Léa.

    RépondreSupprimer
  3. Sur le site de Sylvie Simon

    ...
    En outre, depuis 40 ans, le développement du nucléaire est justifié au nom de « l’indépendance énergétique » de notre pays. Pourtant, avant même la fermeture de la dernière mine d’uranium française, en 2001, le combustible nécessaire aux centrales françaises était importé en grande partie. Il l’est maintenant en totalité et si les sources d’approvisionnement se sont diversifiées, le sous-sol africain reste encore aujourd’hui indispensable au fonctionnement de notre parc nucléaire. à moins que nos dirigeants ne considèrent que le sous-sol des anciennes colonies françaises continue d’appartenir à l’ex-métropole, comment peut-on encore parler d’indépendance énergétique ?...

    http://www.sylviesimonrevelations.com/article-une-epee-de-damocles-plane-sur-nos-tetes-105396753.html

    Cassandre

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir,

    L'article annonce 10 morts pour cette deuxième catastrophe en neuf jours, mais il y en a au moins seize aux dernières nouvelles.
    J'invite les internautes à regarder de temps en temps le relevé cartographique des tremblements de terre dans le monde : voilà des mois et des mois, voire des années que l'ensemble géographique Iran-Turquie-Grèce-Balkans-Italie (avec parfois des "avancées" sur la Suisse, la France, la Pologne, la République Tchèque, l'Allemagne, la Bulgarie, la Roumanie, l'Espagne et l'Afrique du Nord) tremble quotidiennement à des fréquences incroyables (jusqu'à 8 par jour dans certaines localités) et pas toujours à de petites magnitudes.
    Le bilan récent en Italie n'est donc rien au regard de ce qui nous attend si une grande catastrophe arrivait en Turquie, en Grèce, en Italie... et même en France.
    Ne parlons pas du Santorin dont la cuve magmatique se remplit tranquillement en attendant quelque éruption majeure, pendant que les touristes prennent en photo ce site (magnifique, il est vrai).
    Heureusement, on sait à présent prévoir les éruptions volcaniques, mais malheureusement pas les séismes !

    Mais je vous rassure : je suis d'un naturel optimiste !

    Cordialement,

    Bernard

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont validés après acceptation. Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.