Bistro Bar Blog

vendredi 16 décembre 2011

La tempête

La Bretagne a encore trinqué !


Tempête Joachim: un cargo s'échoue au sud de la Bretagne, la côte polluée


BREST - Un cargo battant pavillon maltais transportant du ballast s'est échoué du fait de la tempête près de la côte sud de la Bretagne, non loin de la ria d'Etel (Morbihan), une brèche dans la coque provoquant une pollution du rivage, a-t-on appris vendredi auprès de la préfecture maritime de Brest.

Les 19 membres déquipage ont été évacués par hélicoptère vers la base aéronautique navale de Lann-Bihoué et il n'y a pas eu de blessé, selon la préfecture maritime.

Le plan POLMAR a été déclenché quand une fuite d'hydrocarbures a été constatée sur l'une des cuves formant une nappe d'1 km sur 5 m se dirigeant vers la plage d'Erdeven, entre Lorient et la presqu'île de Quiberon, selon un communiqué de la préfecture du Morbihan.

Des barrages flottants vont être déployés pour tenter de contenir la pollution et les autorités préparent une opération de pompage et dépotage vers des bacs de décantation à terre pour vider le navire qui contient 180 tonnes de fuel et 40 tonnes de gazole, selon la même source.

Le pompage rendu impossible depuis la mer en raison des conditions météo, sera effectué par la terre, selon la préfecture maritime.

Au moment de l'accident, soufflait un vent constant de 80 km/h avec des rafales à 115 km/h levant des vagues de 5 à 7 mètres avec une visibilité de 2 à 3 km. La tempête Joachim sévit depuis jeudi soir sur la Bretagne, avec des vents violents et de fortes vagues.

Le plongeur-sauveteur de la Marine a constaté une brèche dans la coque du navire de 109 mètres, qui avait quitté le port de Lorient jeudi après-midi pour mouiller au nord de l'île de Groix et attendre de meilleures conditions météorologique avant de reprendre sa route vers l'Angleterre, selon la préfecture maritime.

Le cargo qui a eu de grosses difficultés pour tenir son mouillage, a tenté de rejoindre un secteur plus abrité mais s'est mis à dériver avant de demander assistance au centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) dEtel, selon la même source.

Le remorqueur portuaire de Lorient n'a pu se rendre sur place compte tenu des conditions météo et à 2H00, le TK BREMEN a alerté quil venait de séchouer selon la préfecture maritime.

(Romandie News)

Bilan par la chaîne météo :


Observation :
Aux dernières observations de 8h, les vents les plus forts continuent d’intéresser la côte atlantique.
Dans le Finistère : 112 km/h à la Pointe du Raz.
En Vendée : 101 km/h à la Roche-sur-Yon, 102 km/h à Noirmoutier, 107 km/h au Château d'Olonne, 109 km/h au Perrier et 122 km/h sur l'Ile d'Yeu.
En Charente-Maritime : 104 km/h à la Rochelle, 108 km/h sur Oléron, 112 km/h à St Agnant 118 km/h à Royan, et 120 km/h sur l'Ile de Ré.
En Gironde : 104 km/h au Cap Ferret.
En Loire-Atlantique : les vents sont en nette baisse avec des rafales autour de 70 à 85 km/h.

Dans les terres, on enregistre maintenant de nombreuses rafales tempétueuses.
Les Deux-Sèvres : 108 km/h à Scillé.
La Vienne : 101 km/h à Poitiers.
L’Indre-et-Loire : 103 km/h à Reignac.
L’Indre : 108 km/h à Chateauroux.
Le Cher : 103 km/h à Aubigny sur Nere.
La Nièvre : 106 km/h à Clamecy.
L’Yonne : 101 km/h à Auxerre.
Le Jura : 104 km/h à Arbois.
L’Aube : 103 km/h à Bouy sur Orvin.
La Marne : 104 km/h à Vatry et 116 km/h à Chouilly.
Les Ardennes : 104 km/h à Douzy.
La Meuse : 100 km/h à Mouzay.
La Moselle : 112 km/h à Volmunster et 113 km/h à Seingbouse.
La Haute Saône : 122 km/h à Frotey.
Le Puy de Dôme : 212 km/h au Puy-de-Dôme.
 
Ailleurs, sur un large quart nord-est, les rafales atteignent souvent les 80 à 90 km/h. En revanche dans le nord-ouest, les vents faiblissent avec des rafales autour de 50 à 60 km/h, localement 70 à 80 km/h.

Evolution : Ce matin, avec l'éloignement de la dépression en direction de l'Allemagne, les rafales s'affaiblissent progressivement dans le nord-ouest, même si elles dépassent encore les 100 km/h en ce milieu de matinée. En revanche, les vents deviennent de plus en plus violents sur un axe allant du Poitou à l'Alsace. On observera les plus fortes rafales du Centre à la Franche-Comté avec des valeurs entre 100 et 120 km/h, localement 130 km/h.
En fin de matinée, les bourrasques gagneront le sud-ouest, l'Auvergne, et le nord de la région Rhône-Alpes. Elles seront un peu moins fortes que plus au nord, mais atteindront tout de même jusqu'à 110-120 km/h sur le golfe de Gascogne et 80-90 km/h dans l'intérieur des terres.

Cet après-midi,
le vent basculera au nord-ouest dans une masse d'air qui se refroidira rapidement. Bien qu'en baisse partielle, de violentes rafales continueront de souffler entre la Lorraine et la Franche-Comté avec des valeurs autour de 100 km/h jusqu'à 15h. Cet épisode tempétueux prendra fin ensuite.

En soirée, on observera des vents violents dans les Pyrénées Orientales, sur la côte d'Azur et la Corse.

Météo World

Carte de situation et alertes météo temps réel : France Métropolitaine 

Bon, comment ça va chez vous ?

4 commentaires:

  1. Le Vésinet = calme 85 kms environ

    B.....

    RépondreSupprimer
  2. rafales a 70km à 8h à Chateaugay, mais je pense que cette nuit et à 7h c'était plus, à voir les branches sur la route et la difficulté pour avancer .
    Dire qu'à quelques km il y avait 212 au sommet de la montagne..!

    RépondreSupprimer
  3. Je sais qu'il y a eu des problèmes de tram, de train, j'ai des collègues qui sont arrivés tard
    et je viens de trouver ce lien
    http://www.lamontagne.fr/editions_locales/clermont_ferrand/tempete_joachim_retour_la_normale_mais_la_neige_arrive_ce_soir_en_auvergne_photos_videos_@CARGNjFdJSsAFRoDChg-.html

    RépondreSupprimer
  4. Grosse tempête, ce soir, en Dordogne...

    Vent de folie, mon Amour est là... :)

    C'est plein d'Amour.

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.