Bistro Bar Blog

lundi 12 décembre 2011

La culture pervertie


Je ne sais plus qui de mémoire disait dans un sketch humoristique, "Si on parle de culture, je sors mon flingue", et bien il n'avait pas tort...

Henry Makow, dans une version américanisée, nous le démontre.

La culture est vraiment artificielle
10 décembre 2011

( Ci-dessous, Clay Felker en 1967. Fondateur de New York et rédacteur en chef d'Esquire et de beaucoup d'autres magazines populaires, Felker fut l’un des quelques 600 journalistes américains travaillant secrètement pour la CIA. Ils étaient " moins chers qu'une call gril" selon le responsable de la CIA, l'éditeur de Washington Post, Phillip Graham.)
Un système omniprésent, hautement organisé nous détourne de la vérité et nous place dans le flou culturel d’un minimum de réalité.
Par Henry Makow Ph.D.
"Nous sommes déjà parvenus à posséder les esprits des communautés goy ... [ils] regardent à travers les lunettes que nous leur avons mis sur le nez." (Les protocoles de Sion, 12)

"Personne n'est plus esclave que celui qui croit être libre sans l’être." (Goethe)

W. Eugene Groves était un jeune américain idéaliste qui voulait servir son pays.
Après avoir remporté une bourse Rhodes, on le donnait vainqueur pour la présidence de l'Association Nationale Étudiante de 1966. Mais le président sortant Philip Sherburne, lui confia qu'il devait savoir quelque chose.

La NSA était secrètement financée par la CIA. Jusque-là, Groves était un membre « involontaire », une dupe. Mais évidemment en tant que président, il se devait de connaître la vérité. Il en aurait besoin pour devenir un participant
« volontaire ».

Pendant la guerre froide, la CIA a secrètement financé et contrôlé des dizaines d’organisations estudiantines américaines, ouvrières, religieuses, politiques et artistiques, d’après le livre « The Mighty Wurlitzer » (2008) de Hugh Wilford.

Ils ont été modelés après les organisations « du Front populaire » du propagandiste soviétique Willi Munzenberg qui avaient recruté des Occidentaux sérieux ( Socialistes et Libéraux) dans une assemblée de causes « anti-Fascistes ». Ces groupes apparemment spontanés ont été secrètement financés et dirigés par Moscou (par le CPUSA) et un communisme subtilement mis en valeur. Munzenberg les appelait ses “clubs innocents”.

Il n'est pas rare que la CIA imite les tactiques du Komintern. Derrière le voile, tous deux servent des banquiers centraux juifs kabbalistes et leur réseau maçonnique qui ont renversé aujourd’hui toutes les institutions publiques et privées importantes de l'ouest.

Ainsi pendant que Hugh Walford suggère que la CIA encourage « un anticommuniste » de Gauche, elle contrôlait en fait le dialogue d'après-guerre, encourageait l'illusion que la Guerre froide était réelle et faisait la promotion d'une mentalité collectiviste.

Plaisanterie russe : "Sous le Capitalisme, l'homme exploite l'homme alors que sous le Communisme, c'est l’inverse."

Comme nous le découvrons, il n'existe pas beaucoup de différence entre capitalisme de monopole et communisme. Sous le communisme, l'état possède les sociétés et les banquiers Illuminati détiennent l'état. En vertu du monopole capitaliste, les sociétés possèdent l'état et les banquiers possèdent les sociétés. Tous deux sont consacrés à donner aux banquiers satanistes un monopole politique, culturel, économique et spirituel total, c'est-à-dire un Nouvel Ordre Mondial.

La seule différence c’est qu’à l'ouest, il y a illusion de liberté et de démocratie. Des serviteurs « volontaires » des banquiers Illuminati sont choisis pour diriger des gouvernements et des organisations, pendant que les dupes involontaires perpétuent l'illusion d'une société libre. Les masses sont aussi des dupes involontaires conservées dans le coma par le système d'éducation et les mass-médias.

Le dilemme d’Eugène Groves a été résolu lorsque le Ramparts Magazine et le New York Times ont exposé le programme de la CIA. Maintenant, vous vous demandez pourquoi les contrôlés exposeraient les contrôleurs ? Et bien parfois les dupes jettent un pavé dans la mare. Finalement, tout ce qui a discrédité la CIA et les USA a apporté aussi de l’eau au moulin des Illuminati.

Groves a supervisé la transition du NSA vers son indépendance et s’est ensuite retiré. « Le monde a perdu son innocence, » disait-il. "Je veux en sortir."
Culture
Comment savons-nous que ce que nous savons ? Nous avons appris par les médias de masse et le système éducatif. Mais qu’en serait-il s’ils avaient été corrompus par une société secrète satanique, c'est-à-dire les Illuminati ? (le judaïsme kabbaliste et la franc-maçonnerie.)

Le modernisme ” et ses débouchés reflètent une perversion graduelle de la réalité et de la moralité par les banquiers Illuminati. Ce que nous considérons comme « le progrès » est en réalité la progression de leur agenda sataniste. C'est le progrès pour« changer le monde ».

Les médias de masse et le système d'éducation promeuvent cette interruption de la réalité. La vérité est contrôlée et supprimée. Des mensonges sont promulgués. Le comportement négatif ou autodestructeur est présenté sous un jour favorable.

Le modernisme est un solipsisme
(où le moi devient toute la réalité, NdT) où la perversité des banquiers devient la norme. Par exemple, la CIA a activement promu l'art abstrait moderne, un art débranché de l'identité humaine et de ses aspirations, un art que n'importe quel enfant ou singe pourrait produire.

Ils ont financé des magazines culturels, des critiques et des musées d'art grâce à un réseau de fondations et de millionnaires Illuminati comme Nelson Rockefeller et John Hay Whitney.
« Beaucoup d'artistes du mouvement étaient de milieux radicaux. Leur peinture, avec son expression gestuelle de la conscience de l'artiste et le rejet total de la représentation, constituait un reproche massif à...l’Art soviétique.. » (p.106)

Pas vraiment. Tout en faisant semblant de rejeter le réalisme socialiste, la CIA a en fait avancé l’agenda Communiste qui doit rendre l'art discordant, hors de propos et laid.
On peut appliquer la même histoire à la littérature moderne où le « anti-héros », c'est-à-dire le marginal aliéné et inadapté, (c.-à-d. le juif Illuminati) devient le héros. Le
« héros » n'est pas un bâtisseur communautaire mais un rebelle luciférien, destructeur de la Kabbale.

De même, la critique littéraire moderne est un épouvantail linguistique dissocié de la réalité sociale, de la biographie ou de l'intention de l'auteur. Cette critique était l’orthodoxie lorsque j’étais à l'université. Je me demandais pourquoi ce placebo était présenté comme la « vérité ». Maintenant, je le sais.

La même histoire peut être répétée pour la musique, la TV et les films. Ils ont convaincu tout le monde qu’une jeune femme fertile est une déesse, alors que l'amour romantique et le sexe sont des panacées et le but d’une vie. (Quelle différence avec un culte sexuel païen ?)
Les gens ainsi déstabilisés, des pervers et des traîtres sont insérés dans tous les secteurs de direction. Il suffit de regarder les logos, lever de soleil, points, pyramides (triangles) ou la combinaison des trois. Ils sont partout. Devinez quoi? Alors que nous dormions, un culte satanique a pris les rênes.
L'ingénieur sociale de la CIA, Gloria Steinem
FÉMINISME
La deuxième vague du féminisme était un autre « front populaire » parrainé par les Illuminati qui l’ont fait passer pour une expression populaire. Gloria Steinem, une juive inadaptée issue d'un foyer brisé a été choisie pour le diriger. Clay Felker, qui, dans les années 1950, a travaillé avec Steinem au « Bureau de recherche indépendante » de la CIA (un autre front étudiant,) a orchestré la campagne médiatique. Felker n'était apparemment pas juif.

En 1968, Felker embaucha Steinem au magazine New York. Il publia le numéro inaugural de 40 pages de MS Magazine en supplément dans le New York.

En 1975, Redstockings, un magazine féministe radical, révèle les connexions de Steinem avec la CIA. Ils ont révélé que le MS Magazine avait été financé par la Warner Communications et Katherine Graham, tous deux informateurs de la CIA.

En 1979, quand Redstockings a essayé de mettre ce constat dans un livre, l'éditeur Random House a
reçu des pressions pour le supprimer par l’intermédiaire de ces informateurs et financiers du féminisme, la Fondation Ford. Donc la culture est artificielle.

CONCLUSION
Les banquiers de la Cabale ont corrompu nos institutions politiques et sociales et utilisent le gouvernement pour nous asservir selon le plan directeur des Protocoles des sages de Sion. Les peuples du monde et même leurs gouvernements deviendront « comme des enfants mineurs », affirment les Protocoles.
Il y a toujours eu deux sortes de Juifs : ceux qui ont suivi le législateur Moïse d'une part ; et les adorateurs de Baal, d'autre part. Malheureusement, ceux-ci ont pris l’avantage tout en conservant le prestige de ceux-là. Et ils ont été rejoints par des traîtres de tous les milieux, disposés à trahir leurs semblables pour leur profit personnel.
Tout au long de l'histoire, ces lucifériens ont mené une guerre contre Dieu, conception inhérente spirituelle et naturelle. Ils ont cherché à détrôner Dieu et à asservir l'humanité et sont très près d’y parvenir.

Une grande partie de ceci consiste à détruire les quatre sources de notre identité et signification humaines: la race, la religion (Dieu), la nation et la famille (le sexe). Ils le font en créant une race, une religion, un sexe et un gouvernement mondial. En même temps, notre culture devient de plus en plus privée de racines, dépravée et dénuée de sens.

Bien que la CIA
était supposée s’opposer au communisme, ils ont tous deux servi le même maître et créé une culture pour asservir l'humanité. 

Traduit par Caralméra 

12 commentaires:

  1. http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/12/12/paul-francois-un-paysan-charentais-affronte-monsanto-devant-la-justice-francaise_1617372_3244.html

    Cassandre

    RépondreSupprimer
  2. Ach ! Goebbels quel humoriste ! faudrait vérifier ce que l'on raconte ! c'est grave de citer approximativement ... ça mène à tout et on sait à quoi en général!

    RépondreSupprimer
  3. Oui, on sait... On y est. Et on en a la preuve avec ce genre de commentaires anonymes...

    Perroquet,

    Serpillière,

    et langue bien pendue pour lécher les bottes de ses maîtres.

    RépondreSupprimer
  4. Attention au site et au groupement que dirige Lyndon Larouche qui se caractérise avant tout par son « antibritannisme ». Il est vrai que la situation de l’ex colonie états-unienne présente une certaine ambiguïté vis à vis de l’ancienne mère patrie. Pour rompre totalement avec cette dernière, il eut fallu qu’elle choisisse une autre langue que la langue anglaise ce qui d’ailleurs faillit survenir. Cette particularité donne parfois des airs de vérité aux accusations de Larouche qui voit partout un complot britannique visant à utiliser les US pour servir les intérêts de la reine dans le monde.Prudence donc.

    RépondreSupprimer
  5. Erreur ce commentaire était destiné à l'article sur: La stratégie britannique en Iran : guerre et dépop... Autant pour moi.

    RépondreSupprimer
  6. rectification: Baal ou Bel, c'est l'Homme de Lumière, La nature divine de l'Homme, c'est la Bible, contre-vérité qui le présente comme maléfique, diabolique!

    RépondreSupprimer
  7. http://sherriequestioningall.blogspot.com/2011/12/explosive-interview-silver-doctors-with.html

    RépondreSupprimer
  8. Les statues de l'île de Paques déjà mystérieuses possèdent un corps !

    - http://www.suchablog.com/les-statues-de-lile-de-paques-ont-un-corps

    RépondreSupprimer
  9. Tout à fait d'accord avec Ferlin, on y est bien :-)

    RépondreSupprimer
  10. AH AH AH AH ..... Tu t'es un peu vite emballé Ferlin :D
    Le pauvre s'exprimait sur un autre sujet ... AH AH AH AH
    Et sinon, tich, tout baigne?
    Concernant l'article, je suppose que c'est "grâce" au féminisme que la vaginocratie c'est installé!!!!
    Merci merci, que du bonheur.

    RépondreSupprimer
  11. http://larevolutionpacifique.wordpress.com/2013/01/19/5125/

    RépondreSupprimer
  12. HS:
    http://lefirago.overblog.com/parlez-moi-du-che-un-documentaire-tr%C3%A8s-rare

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.