Bistro Bar Blog

samedi 24 décembre 2011

Japon, 24 décembre

Dédommagement pour les habitants de Fukushima : chèque-cadeaux ?

Alors que le premier ministre Noda prévoit de demander à la Chine s'il peut emprunter des pandas pour le rétablissement de Miyagi, le ministre de l'économie Yukio Edano veut donner des chèque-cadeaux à tous les gens de Fukushima en dédommagement de l'accident nucléaire.

Les chèque-cadeaux ne doivent être utilisés que dans la préfecture de Fukushima, dans le but de promouvoir le redressement économique de Fukushima.

Le Fukushima Minpo a publié les nouvelles uniquement dans sa version imprimée. (23 décembre). Voici une traduction partielle à partir de la photo de l'article :


Une idée de distribution de chèque-cadeaux à tous les habitants de Fukushima, comme dédommagement pour ceux qui ne sont pas couverts par le plan de dédommagement du gouvernement national, 42 milliards de yens venant du trésor public seront-ils utilisés ?
En vertu du nouveau plan mis en place par le conseil pour les controverses concernant les dommages nucléaires, il y a des municipalités de la préfecture de Fukushima qui sont exclues d'un dédommagement gouvernemental. Yukio Edano, ministre de l'économie a révélé le plan le 22 décembre, d'introduire un nouveau plan de soutien début janvier en utilisant le fond de contremesures d'urgence pour les dommages nucléaires. Edano a parlementé avec Yuhei Sato, gouverneur de Fukushima, et sa décision est sa réponse à la requête de Sato. Selon une source du gouvernement, le gouvernement national est en train de coordonner les ministères et agences impliquées pour mettre de l'argent dans le fond des contremesures d'urgence que le gouvernement préfectoral de Fukushima espère voir mis en place et avec cet argent pouvoir distribuer des chèque-cadeaux à tous les habitants de Fukushima.
Selon cette même source, le gouvernement national espère verser 86 milliards de yens au fond de contremesures d'urgence, et prévoit d'en utiliser 42 pour les chèque-cadeaux. Les chèque-cadeaux ne peuvent être utilisés que dans la préfecture de Fukushima, pour revitaliser l'économie locale avec des ''produits locaux, une consommation locale''.

Voyons, la population de Fukushima est (ou était) d'un peu plus de 2 millions. D'après le plan, chaque habitant toucherait 21.000 yens, ou environ 270 US$ (207 €).

Pendant ce temps, l'agence de sécurité des transports (TSA) de l'indéfectible allié du Japon, confisque des biscuits à un passager parce que le glaçage des biscuits faisait trop gélatineux, posant un risque pour la sécurité.

C'est l'idiocratie partout.


Radioactivité au Japon : un résident de Koriyama mesure les niveaux de radioactivité dans sa ville, presque 43 microsieverts par heure sur la bouche d'égout

(Koriyama est à 60 km de la centrale)

Armé d'un compteur Geiger, d'une carte du ministère de l'éducation et de celle du Pr Hayakawa, il est allé mesurer les niveaux de sa ville le 23 décembre, et ils étaient élevés.

Niveau de radioactivité de l'air à hauteur de la poitrine : maximum 1,51 microsieverts par heure

Sur la terre qui recouvre la bouche d'égout : 42,85 microsieverts par heure

Si la radioactivité de surface est aussi élevée, cela veut dire qu'il y aurait plusieurs milliers de becquerels/kg de césium radioactif dans cette terre. Rien n'est fait et la vie continue, parce que tous les gouvernements, national ou municipaux prennent en compte, c'est la radioactivité de l'air à 1 mètre du sol.

Mais même en restant dehors jour et nuit avec 1,51 microsieverts/h de radioactivité pendant un an, cela ne ferait que 13 millisieverts de radiation externe. Pas d'inquiétude, selon le nouveau plan du gouvernement japonais concocté par le panel de scientifiques experts choisi par le gouvernement.

Peu importe que jusqu'au 11 mars, la radioactivité de l'air était probablement en dessous de 0,06 microsieverts/h comme partout ailleurs au nord du Japon, et cela l'a été pendant des générations pour les habitants.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont validés après acceptation. Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.