Bistro Bar Blog

mardi 20 décembre 2011

Japon, 20 décembre

EX-SKF

Effet de « l'arrêt à froid » de la centrale de Fukushima : Une campagne du gouvernement national « Visitons tous Fukushima »

On dirait qu'un arrêt à froid complet s'est fait dans la tête de quelques ministres et agences et bureaucrates de carrière au gouvernement national japonais.

L'agence de tourisme japonaise sous le ministère du territoire, infrastructure, transport et tourisme a lancé une nouvelle campagne le jour de la déclaration de «  l'arrêt à froid/accident terminé » par le premier ministre Yoshikiko « sauvé par Kim » Noda.

Quelle campagne, vous demandez-vous ?

« Visitons la préfecture de Fukushima, maintenant que l'étape 2 de la feuille de route de TEPCO et du gouvernement a été réalisée ! » Réjouissons-nous, c'est sans danger !

Publication dans la presse de l'agence de tourisme japonaise (16 décembre) :

Aujourd'hui, 16 décembre, le premier ministre Noda a annoncé la réalisation de la dénommée étape 2 de la feuille de route de TEPCO.

L'agence de tourisme japonaise a l'intention d'informer les gens aussi bien au Japon qu'à l'extérieur du Japon du fait que la centrale a réalisé son « état d'arrêt à froid ». Grâce au 3ème budget supplémentaire de l'année fiscale 2011, l'agence va envisager la région entière de Tohoku comme une grande vitrine et en coordonnant les efforts divers des régions et les efforts privés va promouvoir le tourisme avec des événements comme une « Exposition touristique à Tohoku ». L'agence s'efforcera aussi de faire venir des touristes étrangers au Japon.

L'agence a appris de la préfecture de Fukushima qu'elle cherche à recevoir des visiteurs japonais avec cette campagne « Merci » et délivrera des cartes d'abonnement gratuites pour les pistes de ski aux jeunes.

Citoyens du Japon rendez visite par tous les moyens à la préfecture de Fukushima. Si Fukushima ne se rétablit pas, Tohoku et le Japon tout entier ne le feront pas. Pensez à ce que ressentent les habitants des régions touchées de Fukushima et allez-y avec l'état d'esprit d'un rétablissement du Japon par le tourisme.

Sur demande, le directeur général serait heureux de parler à la presse, soit par des réunions directes, soit par téléphone. Contactez-nous s'il vous plaît aux numéros suivants.

Voici le directeur général Hiroshi Mizohata, sur la page web de l'agence.


Et les numéros à appeler :
03-5253-8111 extension 27-115
Direct: 03-5253-8322 (Demander Fujita ou Ohno)
« L'état d'arrêt à froid » est un fait, tout le monde l'a compris ? Mais une campagne de « Merci » par la préfecture de Fukushima ? Pour quelle raison ?
Le dernier paragraphe se lit comme une remarque aussi démente que celle du ministre de l'environnement Goshi Hosono, qui veut faire de la préfecture de Fukushima la région avec le taux de cancers le plus bas du pays. 



Les 230 tonnes d'eau qui ont fui : TEPCO admet que c'est de l'eau fortement contaminée

TEPCO a pris la suite de Kyodo News (voir l'article d'hier) et a annoncé qu'une partie d'eau fortement contaminée non traitée en provenance des soubassements des réacteurs, stockée près du bâtiment principal de traitement, a fui dans la tranchée, et s'est diluée avec de l'eau de nappes phréatiques peu contaminée ou d'eau de condensation qui ruisselle d'une gaine électrique.

Il y a eu probablement plusieurs tonnes d'eau fortement contaminée qui s'est diluée avec une eau faiblement contaminée qui ont donné les 230 tonnes d'eau de la tranchée, laisse entendre TEPCO.
Il semble sûr qu'ils aient attendu la déclaration du 16 décembre de « l'arrêt à froid/accident terminé » pour donner les mauvaises nouvelles.

Publication pour la presse de TEPCO (19 décembre)



La densité du césium radioactif s'avère être celle que j'ai postée hier.

Photo de la tranchée remplie d'eau prise le 18 décembre :


Photo de la gaine pour les câbles électriques :

2 commentaires:

  1. Les japonais sont entrain d'assassiner 7 milliards d'êtres humains à petit feu et se foutent de leur gueule en plus !!!

    RépondreSupprimer
  2. Monsieur le directeur général Hiroshi Mizohata vous avez détruit mon environnement, mes cultures ! mes salades! mon air ! mon eau !

    Arrêtez vos conneries !
    Soyez responsable !!

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.