Bistro Bar Blog

mardi 27 décembre 2011

Envoyez une lettre à la maison d'Asako

EX-SKF est en panne ce matin, pas de nouveaux message.

Cela tombe bien, car je veux relayer celui de Pierre sur son blog de Fukushima.
Pour une fois, en dehors de prier pour les japonais, il y a la possibilité d'agir concrètement en envoyant une lettre.
Avant de vous laisser à la lecture de l'article, je vous précise que l'affranchissement d'un courrier quel qu'il soit pour le Japon, lettre ou carte postale, est de 0.89 €. Il ne faut pas mettre les timbres rouges, le courrier ne parviendrait pas. Idée pratique, achetez-en plusieurs d'avance. Et notez l'adresse quelque part pour la retrouver facilement.

N'oubliez pas d'aller lire les commentaires sur son article, c'est là que se joue la partie.
(Perso, j'enverrai une lettre tous les 15 de chaque mois)

Lundi 26 décembre 2011

Envoyez une lettre à Asako House !  

Il était une fois une vieille dame dénommée Kumagai Asako qui habitait au bord de la mer. Comme elle adorait son paysage et connaissait les dangers de l’atome, elle lutta de son vivant contre l’implantation d’une centrale nucléaire. En refusant de se séparer de son terrain, elle contraignit un constructeur à déplacer de 250 mètres l’emplacement d’un futur réacteur car le projet était trop proche de sa maison. Elle savait que si elle les laissait construire l'usine, la mer serait contaminée. Malgré des menaces et des tentatives de corruption, elle a tenu bon contre la volonté de la compagnie d’électricité japonaise J-Power. Après sa disparition en 2006, sa fille et sa petite-fille ont conservé cette propriété afin de perpétuer le combat d’Asako. Elles ont dénommé la maison "Asako House" .

La maison de la résistance, à Amo (préfécture d'Aomori)

Aujourd’hui, la maison est entourée par les terrains achetés par J-Power. L’opérateur essaie de faire fermer la route d’accès à la maison en comptant le nombre de personnes qui l’utilisent. Si plus personne n’emprunte cette route, ils pourront ainsi démontrer qu’on peut la fermer.
 
La route qui mène à la maison d'Asako

Afin de contrer cette menace, la fille et la petite-fille d’Asako lancent un appel afin que chaque jour, quelqu’un emprunte cette route. Et cette personne sera le facteur. Pour se faire, elles demandent simplement qu’on leur envoie une lettre.
 
A l’heure où il ne reste plus que 6 réacteurs nucléaires en activité au Japon (contre 54 au début de l’année), il est important de soutenir le peuple japonais pour se débarrasser de cette énergie dangereuse et polluante. Et pour s’en débarrasser, il faut déjà empêcher les nouvelles implantations.

La centrale d'Oma en construction
C’est pourquoi je vous propose aujourd’hui de participer à cette action qui ne vous coûtera qu’un timbre et quelques minutes de votre temps. Si vous envoyez une carte ou une lettre à Asako House, vous pourrez freiner la construction d’une centrale nucléaire !
 
Adresse où envoyer votre courrier :
 
Asako House
 
aza-kookuto 396
 
Oma-machi
 
Shimokitagun
 
Aomori Pref.
 
039-4601
 
Japan

Voici le message original de la famille : (je vous l'ai traduit, il est en anglais)


"Si vous sympathisez, envoyez leur une lettre.
Contre l'énergie nucléaire !!
Plus de Fukushima !!
Sauvez le Japon !! Et votre pays.
Connaissez-vous la maison de Hasako ?
Si vous y envoyez une lettre ou une carte,
Vous pouvez arrêter la construction d'une centrale atomique.
Cette maison a été bâtie pour arrêter la construction de la centrale d'Oma à Aomori, au nord de Fukushima.
La maison est près de la centrale d'Oma qui n'est pas encore en activité.
La route sur la photo est presque un blocus.
L'écriteau sur la barrière indique ''Eloignez-vous'' mais en réalité la route mène à la maison d'Hasako et à son terrain.
Pourquoi cette route est-elle guettée par une centrale atomique ?
Nous ne pouvons le comprendre.
Ils veulent fermer la maison et la démolir.
Cet état représente un sérieux empiétement sur les droits humains et la constitution japonaise.
Si vous envoyez une lettre, cette route est empruntée par le facteur, la centrale atomique ne pourra pas la faire fermer.
Priez pour le Japon, priez pour Fukushima.
Et envoyez vos pensées."

 
La centrale nucléaire d’Oma ( 原子 ) est actuellement en cours de construction. Elle sera exploitée par la société Electric Power Development (aussi nommée J-Power). Le réacteur, si jamais il devait être un jour utilisé, sera unique en son genre car il sera capable d'utiliser un cœur constitué à 100% de MOX. Les travaux actuels sont réalisés pour rendre la centrale résistante à un fort tremblement de terre. Elle devrait commencer à être opérationnelle en novembre 2014.
 
En envoyant une lettre à Asako House, vous participerez à la lutte contre le développement de l’énergie nucléaire et vous contribuerez à l’abandon de la fabrication du MOX en France par Areva.
 
Si chacun des mille lecteurs réguliers de ce blog accepte d’envoyer une carte à Asako House, le facteur passera tous les jours, pendant 3 ans, sur la route que le lobby nucléaire tente de fermer.
 
Pour se faire, je vous propose d’indiquer la date prévue de votre envoi dans les commentaires, en vérifiant auparavant que cette date n’a pas déjà été choisie. Le mieux est de faire ces envois de manière chronologique. Une fois votre engagement pris, notez cette tâche sur votre calendrier ou votre agenda afin de ne pas rompre le fil de cette action.
 
Asako, disparue en 2006, appartenait à une génération qui connaissait les dangers de la radioactivité en raison d’Hiroshima. Ne se souciant pas de l’argent, elle a refusé une offre d’achat de sa propriété à 2 millions de dollars. Depuis 1982, date à laquelle la construction de la centrale a été décidée, près de 136 millions de dollars ont été distribués en subventions publiques pour acheter la conscience des habitants d’Oma.
 
Faites comme Asako, ne vous laissez pas corrompre par l’industrie de la mort !
Et merci à Iori Mochizuki d’avoir relayé cette lutte exemplaire !
 

16 commentaires:

  1. bonjour le bistro bar,
    je fais donc partie des mille lecteurs réguliers, (depuis le 11 mars 2011), et je posterai donc mon premier courrier le 29/12/11
    costelline

    RépondreSupprimer
  2. Mon courrier(des dessins de mes enfants notemment,) partira demain,puis les mardi matin
    Merci pour cette action que je trouve bien utile
    amicalement,
    salut à tous
    Adèle

    RépondreSupprimer
  3. Méééé-heuuuuu ! poster tous les 15 du mois c'est ce que j'ai décidé de faire ce matin en buvant mon café ! Bon, je posterai leeee.. 20, voilà.
    Astuce, pour ne pas oublier :
    - Acheter 12 timbres,
    - préparer 12 enveloppes, prêtes à recevoir un petit mot, un dessin, une photo.. selon l'inspiration du moment
    - Les punaiser au mur, là où vous les verrez tous les jours : dans votre cuisine, votre bureau.. Au petit coin pour les gens soucieux de ne pas troubler leur déco murale..

    Ainsi tous les jours, vous aurez sous les yeux un beau message d'encouragement et de soutien, pour des inconnues à 8000 kms de là, et alors ?
    Ca sera une belle motivation pour ne pas oublier une chose importante : cette putain de planète, elle n'appartient pas à un ridicule pourcentage d'individus qui n'en ont rien à foutre de la ruiner à leur unique profit à courte vue !
    Et à ne pas oublier que depuis Tchernobyl, au moins un chose a changé : Internet !
    Ne pas oublier que notre pote le voisin de palier ou de quartier et notre voisin de nation, de continent, sont tout autant des êtres humains.
    Et que devant les risques mortels que certains déploient pour se gaver d'argent et de pouvoir, la planète Terre n'est finalement qu'un petit caillou fragile.
    Au japon, on parle semble-t-il facilement du "village nucléaire" sauf erreur, pour désigner la maffia et les lobbies pro-nucléaires.
    C'est à nous de montrer que le village humain est encore plus vaste, et combien plus puissant.

    Un euro par mois, même par semaine, c'est quoi ? Que dalle ! Vous vous privez d'un paquet de clopes, d'une sucrerie, vous levez un peu le pied au volant, et voilà ! A 8000 kms de là, vous allez aider des centaines de milliers de personnes à ne pas voir une centrale nucléaire de plus commencer à polluer leur environnement et mettre en danger leur vie et celles des génération à venir..
    N'est-ce pas un cadeau, tellement bon marché pour vous, et tellement précieux pour le reste de la planète ?
    Une belle résolution de plus pour 2012..

    RépondreSupprimer
  4. @ Kna : je vais te laisser les commandes du blog, sans blagues...

    Peu importe que tu envoies le 20 ou le 18 de chaque mois, c'est non seulement un geste physique pour empêcher une saloperie de s'installer, mais c'est aussi un geste symbolique pour dire qu'on pense à ces gens qui se battent comme ils peuvent de leur côté contre les géants du pouvoir nucléaire.
    Et je pense qu'il y aura beaucoup de courrier...tous les jours.

    Très bonne idée de préparer les enveloppes prétimbrées à l'avance. J'ajouterai pour ceux qui voudraient communiquer avec la fille et la petite fille d'Hasako de le faire en anglais.

    D'autres lecteurs vont-ils participer ?

    RépondreSupprimer
  5. Mon petit neveu franco-japonais est né un 23 , je posterai une lettre donc tous les 23 du mois

    bises à tous

    Caralmera

    RépondreSupprimer
  6. Merci Hélios.

    Avec vous. :)

    LLéa.

    RépondreSupprimer
  7. Je souhaite de tout mon coeur que beaucoup de personnes paticiperont !!!!!!! Il faut aider ces gens .
    Diffusez et partager un max .

    Merci de relayer à BBB .
    Marie,

    RépondreSupprimer
  8. L'idée est simple et géniale!
    Vous oeuvrez bien! Merci!
    Je choisis de poster le 13!

    RépondreSupprimer
  9. Comme je l'ai écrit sur le blog d'origine, je posterai tous les 30 du mois.

    RépondreSupprimer
  10. Allez, JV. Euh, j'y vais. Mais faut pas me demander de la régularité, parce que c'est un truc que je ne sais pas faire.

    RépondreSupprimer
  11. Bonne idée de préparer les enveloppes timbrées à l'avance. Je mettrai dedans chaque fois une photo des cristaux de Masaru Emoto.
    Je suis allée voir la semaine dernière le film magnifique "The Lady" (je vous le conseille fortement), racontant l'histoire de cette femme birmane d'exception Aung San Suu Kyi, figure de l'opposition non-violente à la dictature militaire de son pays, prix Nobel de la Paix, alors qu'elle était assignée à résidence.
    Bon, ça fait du bien et ça motive encore plus de voir des personnes qui sont prêtes à agir pour une cause plus grande qu'eux, pour le bien commun.
    Bravo pour le courage d'Asako et sa famille.
    Que chacun dans son "coin" se sente responsable et n'ait pas peur d'être actif à son échelle dans les choses du quotidien, car le monde est fait de tous les "coins" où nous sommes chacun et nous en sommes tous responsables.
    Bonne fin d'année et bonne année 2012, pleine de surprises !

    RépondreSupprimer
  12. depuis que j'ai vu cette "pétition" j'ai envoyé trois enveloppes à la maison d'Asako

    pour la régularité..euh... bof. Disons que j'envoie quand j'y pense et que j'essaye de pas le faire deux jours d'affilée par exemple car peut-être à la Poste se retrouveront-elles ensemble et livrées le même jour (ce qui serait contre-productif !)

    RépondreSupprimer
  13. Bon le 1 ne semble pas être pris... c'est facile à retenir ! j'opte pour ce jour sauf pour janvier, j'enverrai demain.
    bonne idéee de résistance!
    Merci de nous avoir transmis
    hankouneko

    RépondreSupprimer
  14. je participe ,deja le 10 janvier
    Cath

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.