Bistro Bar Blog

lundi 26 décembre 2011

Devinette

Pas l'habitude de piquer des photos sur les PPS (Excuse-moi Dany, c'est juste une fois en passant...), mais là j'ai trouvé celui envoyé par un "lecteur sans pseudo" (mais dont je connais le vrai nom) assez amusant. Voici les photos, commencez par celle du haut, ne trichez pas, sinon ce n'est plus une devinette...(il est vrai que le PPS se prête mieux à ça)

Un barrage en Italie. Discernez-vous les petits points noirs sur la pente du barrage ?

En zoomant un peu, voyez-vous mieux ce que sont ces points noirs ?

Des bouquetins





Les bouquetins adorent grignoter les lichens et le tartre déposés sur la paroi du barrage

Coucou, l'ami, tu es bien beau !

Je pense que leur sensibilité et leur sixième sens les avertirait d'un problème. Finalement ils sont de bons témoins pour les gardiens du barrage.

8 commentaires:

  1. OUPS ! Tu es même pardonnée ! m'enfin, je ne te l'ai pas envoyé puisque IL NE T'ES PAS POSSIBLE DE LIRE UN PPS ! ??? dois je t'attendre de pieds fermes à l'angle de ma messagerie ? LOL !

    RépondreSupprimer
  2. Gaston Lagaffe
    Son expression favorite est « M'enfin » (abréviation de « Mais enfin... »), souvent associée plus tard au « Rogntudjuuuu » de Prunelle (la quantité de "u" étant en adéquation avec l'incongruité de la scène et le niveau d'énervement de l'intéressé). Son arrivée dans le journal est annoncée mystérieusement par des traces de pas dans les marges des pages du journal, sans explications pour le lecteur dans un premier temps.

    Dans le domaine alimentaire, Gaston affiche d'une part une attirance pour une série de produits populaires et peu élaborés (sardines à l'huile, pilchards, saucisses en boîte, crêpes...) dont la consommation ou la préparation s'effectue bien sûr au détriment de son travail de bureau. Là aussi, les tentatives réciproques de Gaston pour parvenir à ses fins, de Fantasio et plus tard Prunelle pour l'en empêcher, donneront lieu à de multiples variations.

    D'autre part, il pratique en toute bonne foi une cuisine expérimentale et qui se voudrait gastronomique (morue aux fraises, cabillaud à l'ananas) mais qui ne parvient qu'à susciter le dégoût et entraîner divers états pathologiques dans son entourage, à l'exception (outre de lui-même) de quelques amis et ouvriers de passage.

    Il a quelques amis tel que Danysis ,
    Bertrand Labévue, Jules-de-chez-Smith-en-face, Gustave, Manu, et son ami dessinateur. Certains personnages ne l'aiment pas vraiment, comme Mélanie Molaire, la dame de ménage, M. Boulier, Ducran et Lapoigne ainsi que M. de Mesmaeker avec lequel il signera quelques contrats (Cosmo coucou et la soupe de poisson). Son plus grand ennemi, que l'on retrouve assez souvent, est le policier Longtarin.
    Bé ............

    RépondreSupprimer
  3. à anonyme de 17H59 ! HIHIHI ! et la mouette rieuse ? M'enfin ! ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Excellent...

    En Auvergne, j'en ai vu à la jumelle franchir des grillages de 2m50 de haut, environ, sans élan, juste par impulsion, comme sur des ressorts... Hallucinant!

    RépondreSupprimer
  5. Oui, je connais cette photo qui circulait sur le net.
    Animaux très agiles !

    RépondreSupprimer
  6. Hello,

    Quels diablotins ces bouquetins!

    :)))

    Bises, Léa.

    RépondreSupprimer
  7. Incroyable!! mais pourtant vrai.

    RépondreSupprimer
  8. Très surprenant cette agilité hors du commun !

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.