Bistro Bar Blog

samedi 22 novembre 2014

Paris d'antan (photos)

Une série de photos de Paris au sortir de la première guerre mondiale. Ces photos sont signées Pierre-Yves Petit. 

Ce nom vous est-il inconnu ?

Vous le connaissez forcément, mais sous cette forme :



C'est Pierre-Yves Petit (1886-1969) qui a créé en 1922 la fameuse maison de cartes postales Yvon, d'après le diminutif de son prénom. L'entreprise a fêté ses 90 ans en 2012. Et elle se porte toujours bien.

Les photos à suivre datent de 1920.

Les parisiens reconnaîtront des lieux, qu'on trouvera à juste raison bien déserts...






vendredi 21 novembre 2014

L'incroyable armée d'outre-tombe du premier empereur de Chine : techniques de fabrication


Des milliers de soldats, plus de 600 chevaux, tous grandeur nature et armes réelles de toute sorte ont été enterrés il y a plus de 2000 ans dans d'immenses fosses occupant une superficie de plus de 20.000 m². Seul le tombeau de l'empereur n'a pas été exhumé, car certaines malédictions y sont attachées. On se demande si chaque personnage est une pièce unique ou s'il est le fruit d'une fabrication en série. Quelques découvertes à ce sujet dans la traduction ci-dessous.


Ce sont les oreilles qui fournissent des pistes sur la technique de création des antiques guerriers chinois en terre cuite






Traduction par Hélios

La technologie permet d'imaginer comment cet empereur chinois a pu faire fabriquer une armée pour l'éternité.

Le premier empereur de Chine, Qin Shi Huang, était un homme hanté par la mort.

En 246 avt J-C, le dirigeant encore adolescent fit la commande d'un immense tombeau qui contiendrait tout ce qui lui serait nécessaire dans la prochaine vie, dont une armée entière de guerriers en terre cuite grandeur nature, des puissants généraux jusqu'aux humbles fantassins. Rangée en formation de bataille dans des fosses proches de la tombe impériale, l'armée d'argile monte la garde depuis plus de 2000 ans. C'est en 1974 que des fermiers de la région découvrirent le site pendant le creusement d'un puits.

Depuis cette époque, les archéologues se sont creusés la tête pour comprendre comment les artisans d'alors ont pu produire 7000 soldats d'argile aussi réalistes jusqu'à leurs élégantes barbiches et leurs nattes tressées. Certains ont suggéré que les statues ont été modelées d'après des guerriers ayant réellement existé; d'autres pensent que des oreilles, des nez et des bouches d'argile différents ont été ajoutés sur des statues standard. 


mercredi 19 novembre 2014

Les bizarres effets électromagnétiques qui suivent les NDE


Les bizarres conséquences électromagnétiques des NDE


Par Buck Rogers, Waking Times

Traduit par Hélios

Les débats autour des NDE (near-death experience, expérience aux frontières de la mort) sont habituellement centrés sur les questions concernant l'après-vie et ce qui se passe pour la conscience quand elle emprunte l'emblématique tunnel de lumière. Les sceptiques, bien entendu, les envisagent sous l'angle scientifique, se demandant si le patient est réellement mort ou si la recherche est légitime et ce genre de choses.

Ce dont on parle moins fréquemment, pourtant, c'est ce qui passe pour les gens après une NDE et quels changements se produisent aux plans psychologique et physiologique. Il existe des milliers d'exemples archivés de NDE qui offrent un témoignage sur la possibilité d'une vie après la mort, mais qu'en est-il de la vie après une expérience aux frontières de la mort ?
"Quatre-vingt pour cent environ de gens ayant expérimenté un état aux frontières de la mort ont déclaré que leur vie avait changé à jamais. Un examen plus poussé montre malgré tout l'émergence de surprenantes dimensions. Les gens ayant vécu cette expérience ne revenaient pas avec uniquement un enthousiasme accru pour la vie et une vision plus spirituelle. Ils manifestaient des différences psychologiques et physiologiques spécifiques d'une ampleur jamais vécue auparavant." P.M.H. Atwater, Docteur es Lettres.
Phyllis, Marie, DeKeyser Atwater, docteur es lettres, chercheuse, est l'auteur de "Dying to Know You : Proof of God in the Near-Death Experience". C'est une chercheuse de réputation mondiale sur les NDE qui a vécu elle-même trois NDE.

Renards (photos)

Je n'ai pas résisté à publier (encore) des photos, trouvées sur Bored Panda.



Elles ont été prises par Ivan Kislov, un ingénieur des mines russe, pendant ses temps libres quand il apprécie de se promener dans la toundra arctique. Il aime prendre des photos de tous les animaux, mais il dit que les renards sont des modèles qui font preuve de bonne volonté, car ils sont curieux et peuvent s'approcher très près de lui.

Merci à ce monsieur pour ces merveilles.











mardi 18 novembre 2014

" Un médecin n'a jamais guéri personne ! "

Extrait de la newsletter hebdomadaire de la revue Néosanté (12 novembre)


(...) La nature a doté les êtres vivants d’un immense pouvoir, celui de s’autoguérir par la mobilisation de leurs propres ressources intérieures.  Dans le Néosanté du mois de novembre, nous avons interviewé le Dr Jean-Claude Fajeau et ce dernier nous a tenu des propos pour le moins percutants : pour lui, « un médecin n’a jamais guéri personne » et c’est toujours le patient qui se guérit lui-même en trouvant la solution de ses conflits et en lâchant les « peurs animales » qui les ont provoqués. Pour ce docteur en médecine reconverti dans l’accompagnement psycho-bio-généalogique, « toute maladie est le résultat d’un deuil inachevé en relation avec un drame survenu dans les générations précédentes ». Comme je trouve cette interview épatante et  que vous n’êtes pas tous abonnés au mensuel, j’ai décidé de la diffuser dans cette lettre hebdomadaire en la reproduisant ci-dessous.

Dr Jean-Claude Fajeau :

« Un médecin n’a jamais guéri personne »

  « Souvent la peur d’un mal nous conduit dans un pire », philosophait Nicolas Boileau. Ce n’est pas Jean-Claude Fajeau qui le contredira ! Ce dernier voit en nos peurs « un poison émotionnel » qui porte gravement atteinte à notre santé et notre bien-être. Ce docteur en médecine a exercé la médecine chinoise, l’homéopathie, la médecine naturelle, la phytothérapie et se consacre, depuis 1997, à la recherche en Psycho-Somato-Généalogie (1). À l’articulation entre le psychologique et le biologique, cette approche permet d’approfondir la compréhension des mécanismes et principes de la vie. Nous rappelant par là que le corps est l’exutoire des conflits biologiques « animaux » que vivent les humains. « Comprendre, c’est devenir maître de soi », aime à répéter ce chercheur inlassable, qui s’érige contre tout dogme et toute pensée unique. Il est libre, Jean-Claude !
  
Propos recueillis par Carine Anselme

Certaines rencontres ne laissent pas indifférent... Ce fut le cas avec Jean-Claude Fajeau. Exit la langue de bois et autres détours diplomatiques, sémantiques, avec cet homme entier ! Dans ce milieu de la guérison, où certains ont une « légère » tendance à se prendre très (trop ?) au sérieux, il préfère, lui, faire les choses sérieusement, dans un mélange d’humanité et d’humilité, de quête de sens et d’excellence - non pour briller, mais pour accompagner au mieux ceux qui sont en chemin vers la guérison. Caractéristique : cet homme a la curiosité chevillée au corps et au cœur – une richesse inestimable « reçue en héritage », nous dira-t-il. Lire, questionner, explorer, apprendre, observer, écouter, expérimenter... il n’a de cesse de creuser son sillon pour nous permettre de dégager le nôtre. En toute liberté. Car tout malade - par nature fragile, vulnérable, stressé, en proie au doute, voire dépressif - est un être unique, singulier, qui doit être traité comme tel. L’enjeu de l’approche proposée par Jean-Claude Fajeau est de l’aider à retrouver son axe, son centre, afin qu’il se prenne en charge. Un travail intime, autant qu’universel.
  
Quel cheminement vous a mené de la médecine classique à la Psycho-Bio-Généalogie ?

Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous... et d’heureuses coïncidences ! J’étais dans un chemin insatisfaisant avec la médecine générale, j’ai alors rencontré des personnes qui m’ont donné un éclairage nouveau sur la façon de se soigner. Je suis dans une recherche permanente. Avec le temps, je sais que la perfection n’existe pas, mais je tente de poursuivre une quête d’excellence : être performant exige une curiosité et une exploration constantes. Depuis l’enfance, je ne me satisfais jamais des réponses toutes faites (Rire) ! J’aime fouiller. Quand l’objectif est la guérison, la logique et la cohérence sont indispensables.


Deux démonstrations musicales

1. Une interprétation qui a du piquant 

Prenez un orchestre de chambre, par exemple l'orchestre de chambre national du Danemark et faites manger un morceau de piment fort (Habanera) à chacun des musiciens au milieu d'une interprétation (ici "Tango Jalousie"). Voilà ce que cela donne...




2. Des sons et vibrations originaux qui sortent de l'instrument créé par Görkem Sen, le Yaybahar. Cordes, ressorts et tambours. Écoutez :

dimanche 16 novembre 2014

Encore des photos

La rubrique photos a du succès. Voici une nouvelle fournée de 20 photos.


Une mauvaise blague se prépare... (Huron County, Canada, 1890)

Un coq Ayam Cemani, une race entièrement noire

 
En Suède, les bancs sont conviviaux


News de Fukushima à l'automne 2014

Ultraman ne communique plus d'infos, annonçant dans un billet récent qu'il a des problèmes de santé et qu'il reviendra bientôt (?).

Le blog de Fukushima fait le tour des nouvelles en cet automne.


Au moment où Tepco s’apprête à faire de grosses dépenses de communication pour annoncer la fin du transfert du combustible de la piscine de l’unité 4, nous continuons à recevoir des nouvelles du Japon par HORI Yasuo dont les 3 derniers rapports sont riches d’enseignements : Tepco, qui a du mal à dévier l’eau de la nappe phréatique, ne réussit pas plus à geler l’eau des conduits souterrains, le système ALPS sensé décontaminer l’eau pompée tombe régulièrement en panne, on ne sait pas encore comment on va démanteler les 3 réacteurs dont les cœurs ont fondu, on recommence à commercialiser du riz issu de territoires contaminés, la route nationale n°6 a été rouverte malgré sa forte contamination, les Japonais s’opposent toujours à la réouverture des réacteurs nucléaires et les territoires décontaminés par le passé sont à nouveau radioactifs. Tepco, qui ne se reconnaît toujours pas responsable de la catastrophe et qui s’arrange pour diminuer les dédommagements aux victimes, va donc bientôt communiquer sur autre chose…
PF

La suite ICI.

vendredi 14 novembre 2014

Des dessins inédits de Michael Jackson suggèrent une vie sous Mind Control

Comme beaucoup d'artistes de l'industrie du spectacle, Michael Jackson n'aurait pas échappé à la règle. 
Un article publié par Vigilant Citizen.
Quelques photos de MJ plus jeune en fin d'article qui ne figurent pas dans l'article original.
 

Des "dessins privés" de Michael Jackson suggèrent des références au "Mind Control"

Traduit par Hélios

Michael Jackson a laissé une grande quantité d’œuvres artistiques – et leur symbolisme est très parlant. Ils fournissent un aperçu inédit de ses luttes intérieures et, plus important, ils sont truffés d'images et de déclencheurs en lien avec le contrôle Monarque [MK].


L'histoire de Michael Jackson est l'histoire de tout ce qui représente le mal dans l'industrie du spectacle. Propulsé très jeune sous les feux de la rampe, Jackson est devenu littéralement un esclave de l'industrie musicale. Au faîte de sa gloire, MJ s'est lentement mais sûrement métamorphosé en quelqu'un de complètement différent. Bien que ses changements physiques aient été les plus flagrants, il a également manifesté de graves signes d'abus psychologiques. Fut-il soumis à une programmation Monarque à un moment crucial de sa vie ?

De nouveaux indices pointent dans cette direction.

Une collection de dessins inédits réalisés par Michael Jackson sont aujourd'hui mis en vente par un homme de Floride qui en était le possesseur et leur symbolisme est tout à fait révélateur. Ils sont totalement en accord avec "l'art" en lien avec le thème MK présenté sur ce site, comme les peintures faites par une survivante MK, Kim Noble

mercredi 12 novembre 2014

Rosetta, Philae et la comète

Aujourd'hui, atterrissage en direct de la sonde Philae sur la comète 67P/Churyumov-Gerasimenk. Une première. À voir dès 15h30 sur la vidéo ci-dessous.

En direct : atterrissage de Philae

Vivez ici les derniers instants de l'atterrissage de Philae jusqu'au contact avec la surface de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko le 12 novembre 2014. A votre disposition et en libre partage à partir de 15h30 (heure de Paris), 4 flux vidéos en simultané :
  • Une vidéotransmission du CNES, pour vivre en continu et en direct les moments les plus importants de l’atterrissage de Philae avec des interventions des spécialistes présents sur les différents sites mobilisés en Europe
  • Une caméra embarquée au cœur du centre d'opérations du CNES de Toulouse (SONC) en charge de l’ensemble de la navigation et de la coordination de l’atterrisseur Philae
  • Un direct avec la Cité des Sciences et de l'Industrie à Paris avec un plateau d’invités prestigieux et des envoyés spéciaux
  • Nos films et reportages sur la mission Rosetta en continu
Journée d'atterrissage de Philae le 12 novembre (en heures de Paris)
  • 9h35* : séparation et début de la descente de Philae ; confirmation à 10h03*  Confirmé
  • 9h45* : ouverture du train d'atterrissage de Philae
  • 15h30 : début de la retransmission web en vidéos multi-flux
  • 15h54* : début des prises de vue du site d'atterrissage Agilkia par la caméra ROLIS
  • 16h34* : contact avec la surface de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko
  • 17h (+ ou - 15 min) : confirmation de l'atterrissage par le centre de contrôle de Philae
  • 19h* : réception du panorama du paysage autour de Philae
*Horaires indicatifs susceptibles de varier de quelques minutes.